base de données
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 William "Havoc" Cortez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: William "Havoc" Cortez   Mer 7 Nov - 6:47

Résumé de la jeunesse de "Havoc":

William cortez est né le 8 décembre 1970 a Kingman en Arizona une ville américaine comme tant d'autre en plein milieu du désert aride de l'ouest américain.

Issu d'un milieu modeste son pere etait gardien a la prison "low-to-medium security" de kingman et sa mere secretaire dans une petite entreprise de livraison, ses parents etaient de "bon parents" malgré le manque de presence du pere de famille sa mere faisait tout ce qui etait en son pouvoir pour elever ses deux enfants avec tolerance mais droiture, et lorsque sa mere n'etait pas la William etait materné par sa soeur de 5 ans son ainée, on pourrait dire qu'il vécu une enfance sans probleme particulier.

Jusqu'a l'age de 16 ans tout se passait alors bien pour le jeune William Cortez jusqu'au jour ou son pere fut licensié, la tension monta rapidement entre ses deux parents, le résultat fut sans appel, 1 ans plus tard le divorce etait officiel, durant cette année de dispute constante le pere de William Cortez sombra dans l'alcolisme et finit par battre sa fille ainée alors agée de 22 ans lors d'une banale mésentante, il fut alors décrété par le tribunal qu'il n'y aurait pas de garde alternée et qu'il serait privé de tout ses droits concernant ses enfants.

Son pere écarté de sa vie, sa mere ne pouvait joindre les deux bouts avec une fille faisant des etudes a l'université, William décida a l'age de 18 ans de s'engager dans le corps des marines pour aider sa mere et sa soeur, son contrat devait alors durer 5 ans, il se fit rapidement a la vie militaire, apres 2 ans il fut envoyé combattre en irak lors de la premiere guerre du golfe.

Apres la guerre William Cortez etait alors sergent major et se fit remettre la "Silver Star" pour avoir tenu une position avec seulement 5 hommes et sans ravitaillement durant 1 semaine entiere.Ces etats de service pousserent les services secret américains a s'interesser a William Cortez alors agé de seulement 23 ans.


Dernière édition par le Mer 7 Nov - 7:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Mer 7 Nov - 7:18

Seulement 10 jours apres son retour a Kingman William reçut la visite d'un dénommé Kovack, c'etait un homme relativement petit ne dépassant pas 1m70 au visage sec, ses cheveux roux commençaient a virer au gris acier, de lui se dégageait un charisme certain et il etait difficile d'ignorer sa presence.
sur le pas de la porte de la maison dans laquelle William avait toujour vécu et qu'il venait seulement de retrouver
"Sergent Major William Cortez?"
_"Oui, c'est moi"
_"Je suis l'agent Kovack et j'aimerais vous parler"
_"Bien sur entrez"
Le petit homme et William entrerent et s'assierent a la table de la cuisine
"Vos etats de service son impressionant, seulement 5 ans de service un silver star décernée, 3 citations pour courage exemplaire de vos superieurs et un grade de sergent Major sans aucun diplome"
_"Je vous remercie monsieur, je n'ai fait que mon devoir"
_"Semper fidelis hein?"
_"Exactement monsieur"
_"Vous comptez signer un nouveau contrat?"
_"Non monsieur pas pour l'instant"
_"D'accord et si j'avais quelque chose d'autre a vous proposer?"
_"Je ne souhaite pas retourner au front maintenant monsieur"
_"il ne s'agit pas de ça, je vous propose de continuer a servir votre pays avec un meilleur salaire, moins de risques, un beau bureau et la possibilité de vivre quasiment comme un civil normal"
_"Que proposez vous monsieur?"
_"Depuis leur creation les services secret de notre pays ont toujour recruté ceux qui sortaient du lot dans les corps d'armée traditionnel, nottament les marines"
Le petit homme sort un porte feuille en cuir puis l'ouvre dans le meme geste laissant apparaitre son insigne de la National security Agency"
_"La NSA monsieur?"
_"Oui, vous avez tout a y gagner en comparaison d'un nouveau contrat avec les marines ou d'un autre metier, Reflechissez y, je vous rappellerais"
_"Oui monsieur, je vais vous donner mon numero"
L'agent vétu de noir n'attendit meme pas la fin de la phrase lui jeta un regard entendu et se dirigea vers la sortie avant de monter dans un 4x4 noir qui venait de se garer devant

3 jours plus tard l'agent Kovack rappella comme promis, Apres seulement quelques secondes William Cortez accepta la proposition, sans meme en avoir parlé a sa mere ou sa soeur,et encore 3 jours plus tard,Cortez se retrouva effectivement dans un beau bureau dans un immeuble de Houston,une grosse berline noire avec une carte grise a son nom garée en bas, un insigne brillant et une arme de poing pouvant arracher la tete d'un taureau.Malgré son air juvenile il avait fier allure du haut de son metre 85 et sa large carrure dans son costume noir


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Ven 9 Nov - 6:22

2 ans c'etait écoulé depuis que Cortez avait fait son entrée a la NSA il résidait désormais a Oakland dans le nord de la californie, divers missions lui avaient été confiées, mais aucune de bien palpitantes, paperasserie, livraisons, écoutes telephoniques, escortes de personnalités sans aucun incident notable,protection et surveillance de divers sites.


La sonnerie de telephone retentie dans la chambre de William qui se reveilla en sursaut

"3h du mat... J'espere que c'est pas une plaisanterie."

D'une main lourde il se saisit du combiné et le porta a son oreille sans décoller sa tete de l'oreiller

"Allo?"
"Agent Cortez, ici l'agent Kovack, vous avez bientot fini de remplir de la paperasse"
"qu'est ce que je dois faire?"
"Nous avons un probleme avec le bureau du FBI, un de leurs agents refuse categoriquement de suivre nos consignes et se mele de ce qui ne le regarde pas, vous devez faire monter la pression, dans votre vehicule de fonction se trouve tout ce dont vous avez besoin"
L'agent Kovack raccrocha aussi sec, William sans perdre de temps enfila une chemise blanche, un pantalon de costume noire et une veste noire sans prendre le temps de mettre sa cravatte ou ses lunettes de soleil puis se dirigea vers le parking, ouvrit la portiere de sa Cadillac Escalade.
Sur le siege passager se trouvait un porte document William avait un petit pincement au coeur c'etait la premiere fois qu'on lui confiait une mission d'importance, meme si celle ci etait d'une morale amplement discutable; Cortez ouvrit le porte document, a l'interieur se trouvaient plusieurs photos:
3 photos en gros plan du visage de jeunes enfants, ils etaient probablement agé de 6 a 12 ans, il y'avait également la photo d'une femme d'une trentaine d'année souriante et ce qui devait etre une photo de famille


"Bon sang... Je m'attendais pas a ça, dans quoi je me suis embarqué, mais puisqu'il faut le faire..."

Le jeune agent pris juste le temps de lire l'adresse sur un des documents accompagnant les photo, rempli le chargeur de son semi automatique Glock 17 equipant la majorité des agents du gouvernement américain, du gardien de la paix aux equipes d'intervention de la DEA, puis il mis le contact et se mis en route vers san francisco a seulement quelques miles de la

Apres quelques heures il etait a l'adresse qu'on lui avait indiqué, il etait seulement 4h du matin et il passa plusieurs heures a observer la résidence
extraits audio du journal de mission de l'agent cortez:
5h57 AM: le pere de famille se rend au travail,
8h02 AM:sa femme sort pour conduire ses enfants a l'ecole, je la suit
8h11 AM: elle a déposée ses deux plus jeunes enfants a l'ecole elementaire
8h24 AM: elle a déposée sa fille la plus agée au college
8h45 AM:elle rentre dans l'immeuble sirius a washington square, ce doit etre son lieu de travail
10h AM: j'ai repéré son bureau il est au 11 eme etage face au concessionaire automobile
00h30 PM: Elle viens de sortir de l'immeuble
Fin de l'extrait audio


Cortez enfila ses lunettes de soleil, descendit de voiture claqua la portiere et se dirigea vers la femme aux longs cheveux brun en tailleur gris, la suivit durant quelques minutes jusqu'a ce qu'elle se rende dans le parking ou etait sa voiture

"Vous avec votre costume noir! Vous me suivez?"
La femme en tailleur plongea sa main dans son sac pour attraper sa bombe lacrymogene, dans la seconde qui suivit Cortez sortit son glock de son holster et fit feu, la touchant a la hanche et la faisant s'ecrouler net au sol
"Merde... Qu'est ce que j'ai fait, c'etait pas une terroriste... "
L'agent ne se laissa pas envahir par les sentiments, rangea son arme, appella une ambulance, se dirigea vers son vehicule reparti puis annonça ce qui c'etait passé a Kovack

"Je comprend agent Cortez c'etait une des solutions pour faire monter la pression, mais je ne pensais pas que vous utiliseriez celle la... J'ai peut etre sous estimé votre sang froid et votre détermination, mais je rappellerais monsieur Chambers lorsqu'il en sera a chercher un coupable, attendez vous a recevoir une nouvelle mission prochainement"


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Sam 10 Nov - 14:10

Une fois n'est pas coutume la sonnerie de telephone reveilla en sursaut William en plein milieu de la nuit

"Agent Cortez, ici Kovack, une equipe d'assaut vous attend en bas de chez vous, enfilez le treillis qu'on vous a fournis a votre arrivée dans l'agence, pas besoin de prendre votre arme de service on vous donnera ce qu'il faut"

Sans meme attendre une réponse Kovack raccrocha

William sorti de son lit et se prepara sommairement en gromelant
"Qu'est ce qu'ils vont me demander maintenant...Aller torturer un gamin de 7 ans pour lui faire avouer qu'il a bu du panaché en cachette?"

Cortez n'avait pas enfilé un treillis depuis plusieurs années, celui ci etait gris et noir, a priori prévu pour les operations de nuit, cela tombait plutot bien, il descendit au pas de course pour monter dans le van noir qui l'attendait comme prévu en bas de chez lui.

A l'interieur se trouvaient 5 types aux mines patibulaires armés jusqu'aux dents, l'un d'eux un homme a la calvitie naissante d'une quarantaine d'année pris la parole


"Agent Cortez je suis votre superieur direct pour cette mission, et eux ici se sont vos collegues,Votre arme vous attend sous votre siege, je vous brief rapidement; un de nos agents sous couverture a été capturé alors qu'il tentait d'infiltrer le syndicat du crime russe a los angeles"

_"Laissez moi deviner, on doit le sortir de la discretement?"

_"Je craint que vous n'ayez mal compris agent cortez, il ne doit pas sortir de son lieu de captivité en vie, de meme pour ses ravisseurs, il est dans une grande barraque a l'angle de la 5eme, on y sera dans a peine 10 minutes"

William ne pris pas la peine de répondre, ce qu'il venait d'entendre ne le surprenait meme pas en réalité, il se contenta de prendre le fusil d'assaut de large calibre qui l'attendait sous son siege et de verifier le chargeur en attendant d'arriver a destination

"Nous y voila, a partir de la ne parlez que si c'est absolument necessaire, on se sépare en deux groupes et on ne part pas tant qu'il y'a encore un etre en vie la dedans... excepté nous bien sur"

Les 6 tueurs prets a en découdre mirent des silencieux au canon de leurs armes dans un mouvement pratiquement synchronisé, la demi heure qui suivit ne fut qu'un concerto avec comme seul instrument le crépitement des balles et les cris d'agonie, au final 9 personnes avaient trouvées la mort cette nuit la, dont 2 femme et 1 enfant.


1h plus tard William etait de nouveau dans son lit, et cette nuit la ainsi que celles qui suivirent il ne trouva pas le sommeil, malgré cela Kovack etait de nouveau impressioné par son sang froid et son professionalisme et n'hesitait plus a lui confier des missions de plus en plus dangereuses, Cortez fut bientot surnommé Havoc par ses collegues ce qui signifiait "Ravages" probablement a cause de son efficacité infaillible dans les missions de recherche et destruction ou d'elimination, peu a peu William n'ecouta plus sa conscience, il ne vivait que pour sa prochaine mission, et entre ces precieux contrat il se contentait de s'entrainer a la salle de tir,regarder le cable...

Et faire un usage abusif d'anti-dépresseurs...


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Ven 16 Nov - 5:45

23h47 sur une aire d'arret d'autoroute dans l'etat de washington

"Bonjour agent Kovack, pourquoi m'avoir fait venir ici?"
_"Agent Cortez, vous avez confiance en moi? Vous savez que tout ce que je fais est dans l'interet de notre pays"
_"Et bien... Je suppose que oui, je dois avouer avoir eu des doutes mais je ne me suis jamais posé plus de question que ça"
_"c'est tout a fait normal d'avoir des doutes, si vous n'aviez pas de doute vous seriez un crétin, par consequent je n'aurais pas confiance en vous, hors c'est tout le contraire j'ai une pleine confiance en vous agent Cortez c'est pour ça que je dois vous demander un service"
_" un service? quelle difference avec mon travail habituel?"
_" Vous pouvez refuser, car cela n'est pas au nom de notre pays"
_"Je ne sais pas..."
_"Cortez! Qui vous a offert cette place en or? Qui a couvert vos bavures? Vous voulez qu'on reparle de certaines affaires? Pourquoi croyez vous que vous etes toujour désigné pour profiter des dernieres avancées technologiques? Cortez vous me devez tout!"
_"Je suppose que vous avez raison...Que dois-je faire?"
_"Il y'a un nouveau au service, ça fait quelques mois qu'il est arrivé mais il est trés curieux... Trop curieux, et je l'ai surpris a me suivre, je pense que les instances superieur font une enquete sur moi on doit leur apprendre que nous n'avons pas peur d'eux et qu'ils ne peuvent rien contre nous, vous comprenez?"
_"On?"
_"Cortez si je tombe vous tombez avec moi, sans moi vous n'etes rien"
_"Alors je repete... que dois-je faire?"
_"Faites simplement disparaitre ce type, ensuite d'apres mes pronostiques ils devraient envoyer une equipe vous eliminer... generalement ils travaillent par 3 pour ce genre de travail, vous voila averti, un homme averti en vaut 2, faites pencher la balance"
_"Les hommes mort ne racontent pas d'histoire je suppose... Je m'en occupe"

L'homme grisonnant a la mine severe donna le traditionnel dossier a William


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Dim 18 Nov - 4:42

3 jours c'etaient écoulé,il etait 1h27 l'agent Cortez se trouvait devant la maison de sa cible, William sorti de son vehicule verifia le chargeur de son arme et vissa le silencieux puis s'approcha de la petite propriété, apres un bref instant de reflexion il ouvrit simplement le petit portillon, aucune lumiere a l'interieur, tout le monde semblait dormir a poing fermé; Havoc crocheta sans difficulté la serrure de la lourde porte en chêne puis s'infiltra discretement dans l'edifice apres avoir activé ses lunettes de vision nocturne.

Tout ne se presentait a lui désormais qu'en noir et diverses déclinaisons de vert; il verifia une derniere fois son silencieux puis commença a monter les escaliers...

Lorsqu'il acheva la derniere marche Cortez se mis en marche vers l'une des deux portes, mis sa main sur la poignée... Puis ouvrit prudemment la porte, son coeur ne s'accellerait pas, son visage n'exprimait aucune autre emotion que l'indifference alors qu'il s'approchait lentement du lit.

Havoc enleva la sécurité, tendit le bras et pressa la détente une premiere fois, le bruit de la détonation avait été atténué par le silencieux en caoutchouc, une tache de sang commençait a se former sur le lit, l'assassin pointa son arme sur l'autre coté du lit puis pressa a nouveau la détente...

2 tirs, 2 morts aucun remord... Inutile de s'attarder plus longtemps, l'homme en noir avait déja fait demi tour et s'appretait a redescendre l'escalier quand l'autre porte de l'etage s'ouvrit devant lui et qu'un jeune garçon lui fit face... Il devait avoir 12 ans tout au plus et la terreur se lisait dans ses yeux...


"Désolé gamin, on fait pas toujour ce qu'on veut"

Il avait compris ce qu'il se passait.
Havoc et le jeune garçon se fixerent un instant, puis a nouveau une sourde détonation retentit; l'enfant innocent s'ecroula au sol, le sang se répendit rapidement sur le parquet alors qu'Havoc quittait le lieu de son forfait


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Dim 18 Nov - 14:25

"Excellent travail William, vous m'avez sorti une sacré epine du pied; on dirait que nous sommes plus liés que jamais désormais"
_"Que voulez vous dire?"
_"j'aurais encore besoin de vous pour d'autres operations clandestines, en attendant voici pour vous"

L'agent Kovack qui pour une fois dans sa vie avait le sourire donna sa valise a William

"Ne l'ouvrez qu'une fois chez vous, le code est 7242, bonne soirée Agent Cortez"

45 minutes plus tard Cortez etait chez lui, il ouvri la valise sans plus attendre, alors qu'il croyait n'avoir a faire qu'a une valise de billet il s'avera qu'en dessous la nappe de billet se trouvait un dossier

"Il me laisserait pas 2 jours de vacances... Voyons voir ça... Le patron du gunslinger bar se sert de son établissement comme couverture pour son agence de mercenaire... Nettoyage integrale... Bah voyons."

Apres 5h de repos bien mérité il etait alors 3h du matin, Cortez attrapa son fusil d'assaut M4, enfila son gilet parre balle, une veste en cuir par dessus, mis sa cagoule dans une poche puis se mis en route vers le gunslinger bar, une fois devant ce dernier il enfila finalement sa cagoule de laine, enfonça la porte d'un coup de pied et fit cracher son arme, les clients et le personnel du bar n'eut meme pas le temps de reagir, il faisait alors face a une dizaine de cadavre saignants.

Sans perdre un instant le nettoyeur grimpa a l'etage... Avec le bruit qu'il avait fait on l'attendait surement, arrivé devant la porte une simple pression sur la gachette du lance grenade et la porte s'envola en fumée et tout ce qui se trouvait dans un rayon de 10 metre derriere se retrouva soufflé et expedié contre le mur, parmis toutes ces choses se trouvait un homme corpulent et bien habillé... Il respirait encore, William s'approcha de lui et lui pointa son canon sur le visage


"Vous etes le patron du bar?Monsieur Fenix?"

Il ne reçu pour réponse qu'un long rale de douleur

"C'est pas la forme on dirait, on croyait pouvoir se la jouer agence tout risque? Dites moi que vous etes le chef ici et j'abrege tout ça"

_"Va... Te faire foutre pauvre con! Tu sais pas ou t'as foutu les pieds!"

_"Ne joue pas avec mes nerfs , on peut faire ça rapidement ou alors j'peux te faire dérouiller"

_"J'ai été au vietnam moi, j'sais ce que c'est qu'la douleur! Toute façon les flic sont déja surement en route!"

_"Histoire de reprendre ce vieu judge dread, la loi c'est moi, dés qu'ils verront mon insigne ils partiront en me baisant les pieds, tu piges? t'es dans une sacrée merde et je peux encore en rajouter"

_"qu'est ce que tu racontes?"

Cortez lui presenta sa plaque de la NSA

"Voila ce que je raconte"

_" Tu travails pour ce fils de pute de Kovack???"

_"J'ai ma réponse"

Une pression sur la détente et la cervelle du vieil homme vint tapisser le parquet du bureau luxueux, puis machinalement Cortez colla un pain de C4 sur le mur regla le compte a rebours a 5 minutes puis remonta dans sa voiture alors que les sirenes de polices se rapprochaient de plus en plus, apres seulement 2 miles son telephone cellulaire sonna

"Cortez j'ecoute"

_"Un sacré beau massacre Agent Cortez, mes associés vous appellent déja Havoc... Ravages,A ce propos ils ont proposé de vous faire beneficier des derniers progres technologiques...Pour que vous soyez encore plus performant... Mais nous en reparlons... Je sais que vous avez besoin de vacance, j'ai déposé 2 billets d'avions pour Cancun sur votre lit, invitez qui vous voulez... Et si vous n'avez personne a inviter je suis sur que les etudiantes en vacances la bas sauront se montrer chaleureuses"

_"Merci... Monsieur"

_"Cortez, je ne suis pas un ingrat sachez le, continuez a travailler pour moi et vous atteindrez les sommets"


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Lun 19 Nov - 3:43

William venait de poser le pied sur le sol de l'aeroport de cancun, il arborait une chemise Hawaïenne rouge et un pantalon en coton beige et une paire de lunettes de soleil aux reflets oranges, ce qui tranchait radicalement avec sa rigueur habituelle, apres les formalités il grimpa dans un taxi pour rejoindre l'hotel qu'on lui avait indiqué.

Il avait encore du mal a se faire a l'idée qu'il n'avait aucune directive a suivre, apres avoir déballé ses affaires il n'etait que 20h il avait la soirée devant lui... Pourquoi ne pas aller boire un verre?
William n'avait pas pour autant oublié les bonnes habitudes, et gardait soigneusement une arme de poing de gros calibre dans son holster sous sa chemise...

Cela tombait plutot bien puisqu'il avait remarqué que deux types le suivaient depuis qu'il avait quitté l'aeroport, qu'importe, il garderait un oeil sur eux mais cela faisait trop longtemps qu'il ne s'etait pas accordé du bon temps pour laisser ces deux types lui gacher ses vacances.

Kovack n'aurait franchement pas pu trouver plus festif comme lieu de villegiature, a peine entré dans le premier club venu, une foule compacte s'entassait devant lui, probablement des etudiants américains, mais également des locaux, Cortez s'approcha du bar en essayant d'eviter les groupes de personnes qui se déchainaient et dont la plupart etaient déja ivre.
Cortez venait de s'accouder au comptoir


"una margarita por favor" son accent espagnol etait des plus excecrables, a peine se fit il cette remarque qu'une belle jeune femme s'assit a coté de lui, elle avait de long cheveux noir et des yeux gris-bleu, elle etait plutot mince et semblait avoir une trentaine d'année... Autant dire tout a fait en adequation avec ce que William cherchait, etait-ce son jour de chance? Apres un bref regarde elle pris la parole

"Bonjour, vous venez d'arriver?"
_"Oui je viens a peine de déposer mes affaires a l'hotel" Havoc affichait un sourire franc ce qui ne lui etait pas arrivé depuis longtemps il faut bien avouer
_"Vous m'offrez un verre?"
_"Difficile de refuser"

Apres une heure de flirt, Havoc avait presqu'oublié qu'il etait suivit, etait ce le parfum ennivrant de sa conquete ou l'alcool? Peu importe, William etait invité a la rejoindre dans sa chambre plus tard dans la soirée... ça s'annonçait plutot bien, Apres une heure il se décida donc a aller a l'hotel qu'elle lui avait indiqué... Personne a la reception? A nouveau... Peu importe, William commença a monter l'escalier puis a chercher la chambre

"voila c'est ici"

Cortez frappa a la porte

"il y'a quelqu'un?" William n'avait meme pas pris le temps de lui demander son nom

"hey ho?" il frappa un peu plus fort sur la porte, et reçu en réponse un bruit étouffé

"ça va???" a nouveau il reçut un bruit étouffé pour toute réponse, suivit d'un claquement

Havoc sorti son .45 de son holster, se plaqua contre le mur a coté de la porte, plaça sa main sur la porte, inspira profondement...


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Lun 19 Nov - 8:37

"Il y'en a un dans l'angle de la porte... Et il y'en a un en face... C'est toujour comme ça"

les pensées fusaient a toute vitesse dans son esprit embrumé par l'alcool, mais il fallait agir.
Un coup de pied la porte s'ouvrit sans difficulté, dans le meme mouvement sa main aggripa le bras pointant une arme qui lui faisait face puis dans une sorte de mélange de samba et sambo on pu entendre distinctement 2 craquements a quelques secondes d'intervalles... Le premier c'etait un coude, le 2eme une nuque, Un homme a terre.

Il en restait un, le temps qu'il pivote de 90° vers le 2eme assassin le coup etait déja parti, une balle vint se caller dans son epaule gauche... Par chance...
Le 2eme coup de feu provint de l'arme de Havoc, William fut soulagé que son tir ne touche rien d'autre que le mur lorsqu'il apperçut que son agresseur tenait la femme qu'il avait rencontré comme bouclier humain.

Le temps qu'il se fasse cette reflexion un 3eme coup de feu parti, cette fois pour son poumon...Il n'eut le temps que de voir le sourire du tireur et la terreur dans les yeux de son otage


"Sayonara, enfoiré... Que ça te serves de leçon si tu creves pas sur ton lit d'hopital"


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Mar 20 Nov - 5:00

"Cortez, vous m'entendez?"

William ouvrit les yeux, il etait dans une piece blanche, aux mur craquelés, et sur un lit etroit... Une chambre d'hopital

"Kovack?"
_"oui c'est moi, comment vous portez vous?"
_"Je sais pas... combien de temps je suis resté ici?"
_"A peine 2 jour, vous avez reçu une balle dans le poumon droit, je suis désolé pour cet incident durant ce qui etait sensé etre vos vacances...l'un des tireur est mort, pour l'autre, on le cherche encore... Mais nous n'avons aucune information, Bon je vais vous laisser vous reposer, mais il y'a quelqu'un d'autre qui veut vous voir"

Kovack tourna les talon apres une petite tappe amicale sur l'epaule de Cortez puis sorti de la sale

"Il est reveillé, vous pouvez aller le voir"

Quelle surprise, Alors que william s'appretait a voir entrer un inspecteur de police qui allait passer des heures a le questionner, c'etait la femme du bar...

"Bonjour, vous allez mieu?" Elle parlait d'une voix timide

_"Je crois oui... Je suis désolé pour ce qu'il c'est passé"

_"Moi je voulais vous remercier...Et puis... C'est plutot moi qui devrait etre désolée de ce qu'il c'est passé,ils ne m'ont rien fait a moi, vous avez besoin de quelque chose?"

_"J'aimerais déja savoir ou nous sommes"

_"Dans une clinique privée a 10 km de Cancun... Vos amis ont les moyens, meme si ce n'est pas le grand luxe, j'ai louée une chambre d'hotel pas loin. Les médecins ont dit que vous devriez rester encore au moins une semaine, alors... Je pourrais vous rendre visite tout les jour si vous etes d'accord"

_"Bien sur que je suis d'accord, mais je ne connais toujour pas votre nom"

_"Susan"

William et Susan resterent la un moment, le regarde plongé l'un dans l'autre...

"Je vais aller vous chercher a boire et a manger!"

La femme qui ne laissait pas William indifferent resta donc aux petits soin de ce dernier durant sa convalescence, se rapprochant un peu plus de jour en jour...Il en vint a remercier ce tueur a gage pour cette blessure qui aurait pu lui etre fatale


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Mer 21 Nov - 10:33

2 mois plus tard, William etait rétabli, de retour dans son appartement d'Oakland, tandis que Susan elle etait rentrée chez elle a Anaheim.

"Bonjour William, alors, de ce que je sais ces vacances n'auront pas étées si mauvaises que ça?"

_"Vous me faites suivre meme quand je suis en vacance?"

_"oui Absolument"

_"Du nouveau sur l'homme qui m'a tiré dessus?

_"On a pu mettre la main sur le cadavre de celui que vous avez descendu, il s'appellait Frank Carter, Citoyen Américain en fuite au mexique depuis 2 ans apres avoir été aperçu sur le lieu d'un reglement de compte entre truands, en bref un porte-flingue, on suppose que son complice etait le meme que lors de sa fuite, a savoir Robert Horrigan"

_"Bon... Et pour la suite des evenements?"

_"Vous n'etes plus qu'un simple agent de la NSA vous le savez... Si des truands nous en veulent au point d'attaquer un de nos agents nous devons répliquer, nous allons le retrouver et le tuer, lui, sa famille, ses amis, son chat, son grand oncle au 3eme degré.
Mais avant je vous avais parlé de mes associés qui souhaitaient vous faire profiter des dernieres avancées technologiques; de nos jour les meilleurs agents sont équipés d'implants neuraux et de protheses cybernetiques. Nous avons reçu justement un implant neural que nous souhaiterions vous implanter, j'ai négocié ardemment pour que vous soyez le seul a en profiter dans un premier temps"


_"qu'est ce que cela implique?"

_"Une intervention begnine"

_"Je veux dire a quoi ça sert?"

_"Plusieurs utilitées, une augmentation consequente des reflexes, et de votre perception, en clair cela vous transformera en machine a tuer, a priori c'est sans effet secondaire, si ce n'est un leger temps d'adaptation..."

_"hmmm..."

_"Cortez, si vous aviez eu cet implant vous auriez descendu ces 2 types avec une main dans le dos"

_"C'est vraiment sans danger?"

_"L'implant est invisible a l'oeil nu il est inséré par une injection...Meme pas d'operation"

_"Vous ne me cachez rien? ça me semble un peu trop bien"

_"Tout ce que ça implique c'est que je pourrais encore mieu suivre vos faits et gestes"

_"Mouais... que vous m'observiez avec un satellite de la NASA ou que vous regardiez directement par mon oeil ça ne change pas grand chose...Ok, j'accepte, mais j'espere que ça n'implique rien d'autre"

_"William, nous sommes amis, ayez confiance en moi."

_"Trés bien monsieur... Quand est ce que ça aura lieu?"

_"c'est programmé pour dans une semaine"

_"Programmé?"

_"j'avais dans l'idée que je saurais vous convaincre, ah oui et j'oubliais"

Kovack tendit une petite valise en métal a William

"déja?"

_"vous avez l'autorisation de l'ouvrir maintenant"

Havoc ouvrit la valise, pour une fois elle n'avait meme pas de mot de passe... Mais ce n'etait pas tout, au lieu de contenir le traditionnel dossier celle ci contenait un trousseau de clef et ce qui semblait etre un pistolet mitrailleur high tech en pieces détachées

"Merci monsieur, qu'est ce que ces clefs ouvrent?"

_"Votre nouvel appartement a Anaheim et votre nouveau SUV qui vous attend dans le parking, au revoir"

le petit homme grisonnant, une fois n'est pas coutume tourna les talons monta dans sa berline noire et l'eclipsa.
William quant a lui n'avait pas bougé, il etait encore abasourdit par ce qui lui etait arrivé; Kovack etait peu etre un monstre sans moral mais force etait de constater qu'il savait cherir ses employés


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Jeu 22 Nov - 10:23

L'intervention avait été pratiquée une semaine auparavant avec succes, William se portait bien, au stand de tir il faisait mouche dans le centre 9 fois sur 10 et rechargeait en un eclair. Tout allait pour le mieu en apparence en outre cela faisait 10 jours qu'il etait a Anaheim en compagnie de Susan, de ce coté ci aussi tout se passait pour le mieu, mais pour l'heure Havoc avait rendez vous avec Kovack

"Alors William, je ne vous ai pas menti vous voyez? vous avez l'air de vous porter pour le mieu"

_"C'est vrai, difficile d'aller mieu en fait, vous avez du travail pour moi?"

_"Oui, un de nos associés viens de nous faire faux bond... Il s'imagine pouvoir nous quitter comme ça... Comme s'il avait juste signé un contrat"

_"Vous parlez d'un agent de la NSA?"

_"non je parle d'un de mes associés"

_"A ce propos si vous me disiez pour qui je travail reellement?"

_"Pour la grandeur de notre nation William, la NSA,la CIA, le reseau echellon, le FBI... Ils sont plein de bonne volonté... Mais ils croulent sous cette bureaucratie lente et inefficace... Vous et moi, nous sommes des hommes d'action. Nous agissons, l'important n'est pas de savoir si ce que vous faisons est bien ou mal, l'important c'est d'agir"

_"Je suis d'accord en effet, l'important c'est d'agir"

_"Et c'est ce que vous allez faire, nous avons localisé Horrigan,je vous offre votre vengeance sur un plateau, mais vous agissez également pour notre interet, personne ne peut nous défier ouvertement, il a une maison a Tijuana, il est marié et a 2 filles, enlevez une de ses filles, et negociez avec lui pour savoir qui l'a envoyé... Puis tuez le, et enfin eliminez ses commanditaires, si vous avez besoin de materiel ou d'hommes appellez moi."

_"Si vous pouviez me trouver 3 chargeurs de 5,56mm perforantes pour M4 et une boite de grenades a fragmentation"

_"Elles seront dans votre chambre d'hotel a Tijuana.Ah et j'allais oublier, 6671"

Kovack lui donna l'habituelle valise metallique puis fit demi tour jusqu'a sa voiture.
William tenait un contrat qui le motivait au plus haut point... Se faire tirer dessus etait une experience traumatisante pour la plupart des gens, mais pour Havoc c'etait juste une experience des plus humiliantes... Le soir meme Susan et Havoc se dirent au revoir, elle ne pu cacher son anxieté quant au fait qu'il retourne au mexique, elle se doutait surement de quelque chose, mais elle en savait déja trop, William ne pouvait rien lui dire de plus... Le lendemain apres une longue nuit d'amour il pris l'avion pour Tijuana.


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Sam 24 Nov - 15:19

De retour au mexique, William ne perdit pas une minute, monta dans un taxi pour se diriger a l'adresse indiqué, il s'arreta une rue avant, il etait 17h30, si tout se passait bien tout le monde etait a la maison, Havoc ouvrit sa valise, assembla son fusil d'assaut M4 silencieux compris, enjamba la petite barriere qui menait sur le jardin de derriere, de la il pouvait appercevoir une femme et une jeune fille dans le salon... Quelques pas puis un coup de crosse dans la vitre qui vola en éclats

"Qui etes vous!? mais! vous avez une arme! Nous n'avons pas d'argent laissez nous je vous en prie!"

_"Je ne suis pas la pour ça, ou est votre mari?"

_"Robert? Je heu... Qu'est ce que vous lui voulez?"

_"C'est moi qui pose les questions, OU EST IL?"

_"Il est sorti acheter des cigarettes je p..."

_"Tais toi, assied toi sur la chaise, ou est ton autre fille?"

_"Elle dort a l'etage pitié ne lui faites pas de mal"

_"FERME LA, va la chercher"

La femme et sa fille monterent a l'etage suivies de pret par William fusil en main, ils redescendirent tous apres que la mere en pleure ai pris sa fille dans ses bras qui devait avoir tout au plus 3 ans

"Attache ta mere"

Havoc brandit un rouleau de Chaterton a la plus agée des filles qui elle devait 14 ans , Elle ne put s'empecher de fondre en larme

"T'es simplete ou t'as juste envie de mourrir? ATTACHE TA MERE"

_"Fait ce qu'il te dis cherie..."

La malheureuse enfant se vue contrainte d'attacher sa mere a la chaise

"Assied toi sur cette chaise!"

Elle s'executa puis Havoc l'attacha également a la chaise, laissant la petite fille seule par terre

"Maintenant on va attendre ton gentil mari"

1/4 d'heure plus tard qui sembla une éternité pour les otages, le bruit de la poignée de la porte d'entrée se fit entendre, visiblement il ne se doutait de rien et poussa la porte

"Qu... Mais qu'est ce que tu fais la?! Qu'est ce que tu as fait a ma famille fils de pute???"

_"T'aurais du m'achever la bas, maintenant t'es dans une sacrée merde, et tu vas me dire qui t'as engagé"

William tenait son arme pointée vers le sol, son interlocuteur plongea sa main dans sa poche pour en ressortir un enorme revolver, mais avant qu'il n'ait eu le temps de le pointer vers Havoc une balle vint lui sectionner net 2 doigts

"AAAAAAAAAAAH" Horrigan s'effondra au sol

_"J'ai un peu travaillé mes reflexes depuis la derniere fois, puis je touche plus a l'alcool, pas de pot pour toi, maintenant dis moi qui t'as engagé"

_"J't'emmerde sale connard!"

Havoc pointa son arme sur la femme du récalcitrant

"Un nom"

_"Attend j..."

La cervelle de la malheureuse vint éclabouser le visage de Robert Horrigan

"TU VOIS CE QUE TU M'OBLIGES A FAIRE? JE T'AI DIT DE ME DONNER UN NOM"

_"NOOOON" A la douleur vint se meler une rage et une peine infinie chez le pauvre mercenaire qui etait en train de tout perdre, il n'eut meme pas le temps de réaliser ce qui lui arrivait que William braqua son arme sur sa fille

"UN NOM VITE"

_"RANDALL FENIX"

_"Tu vois pauvre con, c'etait pas si compliqué!"

A peine William eut fini sa phrase qu'il pointa son arme sur la tete de Robert et pressa la détente, melant sa cervelle a celle de sa femme dans une ultime ironie

"Sayonara, mais toi je crois pas que tu vas passer par la case hopital"

Havoc pointa maintenant son arme a nouveau sur la fille du désormais défunt, il put lire la terreur dans ses yeux, mais également la peine lorsqu'il apperçut une larme rouler sur sa joue... Il l'avait déja fait tuer un enfant... Mais cette fois ce n'etait pas pareil, pas de lunettes infrarouge pour masquer la réalité... Elle etait devant lui en couleur et pas seulement en variations de vert, son index tremblait, le coup pouvait partir a tout moment, Havoc se surprit a reflechir plusieurs minutes, tourna brievement le regard et apperçu la plus jeune des filles qui le fixait d'un oeil hagard...


Apres d'intenses délibérations avec sa conscience William partit en courrant... Laissant l'adolescente attachée et sa soeur avec elle.


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Sam 24 Nov - 18:25

Quelques heures plus tard en attendant son avion William telephona a Kovack
"Agent Kovack j'ecoute"

_"Ici Cortez, J'ai fait ce qu'il fallait"

_"Qui etait ce alors?"

_"Mr Fenix..."

_"Hum... Je suppose donc que tu ne l'as pas encore tué?"

_"eh bien non..."

_"Trés bien, quand vous serez de retour nous allons lui rendre visite..."

A nouveaux quelques heures plus tard, William n'avait pas dormi depuis pret de 24h mais il rejoignit Kovack au bureau
"On a de la chance Fenix est a son bureau"

Kovack attrape son glock 17 dans un tiroir sous son bureau puis se dirigea vers la sortie de la piece, Havoc lui emboita le pas, apres une vingtaine de metre ils entraient dans le bureau de "Randall Fenix"

[b]"Qu'est ce que ça signifie? on ne vous a jamais dit de frapper avant d'entrer???"

_"Randall... Tu me déçois..."

[b]_"Qu'est ce que tu racontes Kovack? Je vais appeller la sécurité!"

_"T'as fait la derniere connerie de ta vie, t'as fouiné une fois de trop dans mes affaires"

l'homme dégarni et bedonnant appuya sur le bouton de l'alarme silencieuse sous son bureau

"Attention William ils arrivent... retiens les je vais discuter avec Randall encore un peu"

quelques secondes plus tard 2 agents en costume noir entrerent en trombe dans le bureau, Havoc saisit le bras de l'un des deux et dans le meme mouvement lui fit faire un angle droit dans le sens inverse de l'articulation de son coude, puis saisit son arme pour braquer son comparse

"Pose ton arme" L'homme en noir s'executa, jeta son arme au sol se mis a genoux et croisa ses mains derriere la tete pendant que son collegue se tordait de douleur

"Ce qu'on dit est vrai... Tu te mets a transformer tes hommes de main en machine a tuer..."

_"Oui Randall... C'est precisement pour ça que tu n'aurais pas du me faire chier..."

_"Je ne pouvais pas tolerer plus longtemps tes magouilles, tu es fini Kovack, avec ce que viens de faire ton pitbull ta carriere est ruinée"

_"Oh tu crois ça? Le seul type fini que je vois ici c'est TOI"

_"T'es qu'une pourriture Kovack, tu pourras pas t'en sortir indéfiniment, agent Cortez est ce que vous savez au moins pour qui vous travaillez?"

Havoc regarda tour a tour les deux hommes

"Agent Cortez si vous tuez Kovack je vous promet une place de choix, et un vrai travail honnete, vous ne savez surement pas tout de Kovack, moi je vais vous expliquer!"

_"Va s'y Randall ne te prives pas, dis lui tout, Havoc sait ce qu'il a a faire, il est intelligent il sait de quel coté se placer"

_"Havoc? Alors c'est ça son nom de code dans ton organisation de truands, j'ai lu tout le dossier de Cortez, j'ai encore du mal a comprendre comment tu fais pour transformer des soldats exemplaires en tueurs a gage parfaitement conditionné... Ecoutez moi agent Cortez, Kovack n'est rien de plus qu'un criminel, un mercenaire qui profite de son titre d'agent de la NSA, et s'il n'avait pas tout son petit réseau parfaitement orchestré il serait déja passé sur la chaise, vous avez déja entendu parler du massacre de la noche trista? et je ne parle pas de celle de 1520, je parle de cette de 1990 au venezuela!"

_"Havoc, tue ce porc"

_"Ne faites rien de stupide Cortez! KOVACK TU N'ES QU'UNE VERMINE D'ASSASSIN DOUBLE D'UN TRAITRE!"

A peine eu t'il le temps de finir sa phrase qu'Havoc s'approcha de l'homme assis sur sa chaise et lui brisa la nuque

"Agent Kovack ce qu'il dit est vrai?"

_"un instant"

Kovack vissa un silencieux sur son colt .45 et logea une balle dans la tete des deux agents immobilisés

"On va passer par l'issue de secours et mettre les cadavres dans votre 4x4"

_"Je veux etre payé plus si je dois jouer au fossoyeur en plus du mercenaire..."

_"Vous le serez"


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Sam 24 Nov - 18:56

Kovack portait le corps de Randall et william les corps des 2 agents de sécurité, alors qu'ils se dirigeaient vers m'issue de secours des bruits de courses se firent entendre, avec les corps sur les epaules ils ne pourraient pas les semer... les 2 meurtriers lacherent les corps et se plaquerent contre le mur qui formait un angle, 5 militaires armés de fusil d'assaut surgirent, Havoc s'imaginait déja mort, Kovack saisit 2 militaires en meme temps par la nuque les rompant chacune instantanement avec une seule main, les 3 autres militaires firent feu sur lui...
Havoc désarma l'un des militaires retournant son arme contre lui et lui logeant une balle dans le crane puis jeta un coup d'oeil avec Kovack qui venait d'essuyer 2 rafales de M4 dans le torse sans broncher.

Pas le temps de reflechir il fit feu sur un des deux militaires restant tandis que le petit homme grisonnant se débarassait du dernier militaire a main nue avec une efficacité et une rapidité bien superieur a ce qu'etait capable de faire Havoc.


"On va avoir du mal a se débarasser des corps"

_"Mais c..."

_"Plus tard les questions! Plus le choix il va falloir effacer ce batiment"

_"Effacer une annexe de la NSA???"

_"C'est ça ou la chaise electrique, alors va plastiquer les fondations au sous-sol moi je vais bruler les corps"

quinze minute plus tard leur sinistre forfait etait accompli, aucune trace visible avant une fouille en regle... D'ici la Kovack aura délégué l'affaire a un agent corrompu du FBI... William etait perdu, comment pouvait il continuer a croire que Kovack agissait dans l'interet du pays... Pourtant il n'avait pas l'intention de laisser tomber Kovack, apres tout il n'etait pas officielement un criminel... Et Randall lui avait engagé un criminel pour le descendre, comment savoir qui etait le pourri dans cette histoire?


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Dim 25 Nov - 12:24

William venait a peine de pousser la porte de son appartement

"Tu avais beaucoup de travail?"

_"Tu es toujour debout?... "

_"Tu as du sang sur ta chemise qu'est ce qu'il t'es arrivé??? Tu es blessé?"

_"Non ça va je vais bien" William enleva sa chemise pleine de sang, effectivement il n'etait pas blessé

"Qu'est ce que tu as fait?"

_"J'me suis battu dans un bar"

_"Prend moi pour une idiote!"

_"Qu'est ce que tu veux que je te dises? Tu connais mon travail."

Susan le fixa durant de longues minutes avec un regard qu'on devinait empreint de tristesse

"Mais qu'est ce que tu as a la fin??? Je t'ai rien caché!"

_"Je commence a réaliser que tu n'es rien de plus qu'un meurtrier..."

_"Un meurtrier? Ne redis jamais ça tu m'entends?!"

_"Qu'est ce que tu veux que je dise d'autre???"

Havoc n'avait pas pris de médicaments depuis plus d'une journée, il avait chaud, et pour la premiere fois depuis bien longtemps il eut un acces de colere

"JE NE SUIS PAS UN MEURTRIER"

William envoya un coup de poing rageur dans le mur pret de lui enfonçant ce dernier sur une demi douzaine de centimetres

"Arrete! calme toi William! Je suis désolée mais... Tu...Dois comprendre que je suis un peu perdue... "

_"Ne me retraite jamais de meurtrier tu entends? Tout ce que je fais n'est pas toujour bien mais je ne mérite pas d'etre comparé a un névrosé"

_"Ce n'est pas ce que je voulais dire mais..."

William jeta son 9mm sur la table basse du salon

"Bon écoute, j'ai eu une sale semaine et surtout une sale journée, j'aimerais juste me reposer sans avoir a m'expliquer sur quoi que ce s..."

Alors que William parlait il s'interrompit en entendant des bruits de pas dans l'escalier de l'immeuble, puis quelques seconde plus tard le bruit strident de la sonnette retentit.

"Qui ça peut etre a cette heure la?"

_"Je vais ouvrir"

William récupéra son arme et la mis a l'arriere de son pantalon avant d'aller ouvrir, devant lui se dressaient 2 hommes en costume noir

"Agent spécial Cortez?"

_"Vous etes?"

_"Agent spécial Rousseau et voici mon collegue l'agent spécial Moore"

_"Qu'est ce que vous voulez? Il est tard la"

_"Oui je suppose que vous deviez etre occupé"

L'agent spécial rousseau posa alors un oeil sur William qui etait torse nu et Susan quelques metres derriere en nuisette

"Bon repondez, qu'est ce que vous voulez...?"

_"L'annexe de l'agence a été victime d'un attentat ici a Anaheim"

_"C'est vrai? quand est ce que ça c'est passé?"

William prit un faux air surpris

"il y'a a peine 2 heures, vous etiez au bureau tout a l'heure"?

_"Oui, je suis parti vers 20h"

_"Vous n'avez rien vue d'etrange?"

_"Non, vraiment désolé de rien pouvoir faire, mais quand je suis parti tout etait en ordre"

_"Auriez vous vue l'agent Kovack?"

_"Il est parti environ 2h avant moi, vers 18h"

_"Merci pour votre aide, et désolé du dérangement a cette heure tardive Agent Cortez"

Les deux enqueteurs firent demi tour au moment ou Havoc repoussa la porte, lorsqu'il se retourna il vit que Susan avait compris

"Qu'est ce qu'il c'est passé la bas?"

_"Je n'en sais rien"

_"Tu n'arretes pas de me mentir..."

_"Si je te le dis qu'est ce que ça changera?"

_"ça evitera que je m'imagine des choses horribles!"

_"Quand je me suis fait tirer dessus a Cancun, il s'avere qu'on a retrouvé la piste du type qui a fait ça, et on a trouvé le commanditaire"

_"Et donc?..."

_"C'etait Randall Fenix, d'ailleurs ce n'est pas trés étonnant il me suivait... Quand Kovack m'a muté a Anaheim il est aussi venu a Anaheim...Il a pris un bureau a 2 pas de celui de Kovack"

_"Je ne comprend pas..."

_"Kovack a voulu regler ses comptes avec Randall et ça a mal tourné c'est tout"

_"Comment ça c'est tout!"

_"Et ben oui c'est t..."

Cette fois ci ce fut la sonnerie du telephone qui mis fin a la conversation

"Cortez j'ecoute"

_"Cortez, c'est Kovack a l'appareil, tout est arrangé, demain un expert viendra déposer le rapport sur les evennements de ce soir sur le bureau du directeur en virginie. Par contre vous n'etes plus qu'un fantome"

_"Un fantome?"

_"Vous n'etes plus l'agent spécial Cortez, vous n'etes plus que Havoc, vous n'existez que dans le cadre du projet méta-agent"

_"Je ne comprend rien!"

_"Vous n'avez plus de passé Cortez, vous n'avez jamais existé"

_"Mais qu'est ce que vous racontez? et... Et pourquoi ces tir de fusil d'assaut ne vous ont pas tué?"

_"Je fais aussi parti du projet, en réalité je suis le premier"

_"C'est du pur délire... Je..."

_"Cortez, vous allez bientot subir une nouvelle greffe d'implant, Bonne soirée"

_"Je vois... b...bonne soirée"

William raccrocha la son telephone et parti s'ecrouler sur son lit, rejoint quelques minutes plus tard par Susan


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Lun 26 Nov - 10:23

Dés le lendemain Havoc se retrouva dans un bloc operatoire ou il resta pret de 3 semaines, endormit la plupart du temps, subissant de nombreuses operations chirurgicales, de nombreuses greffes d'implants cerebraux, mais également dans d'autres parties du corps, Nottement les bras... 3 longues semaines... Il avait dit a Susan qu'il serait de retour le lendemain, comment aurait il pu savoir? Kovack ne lui avait presque rien dit...

"Alors William comment vous sentez vous?"

_"Je suis crevé...Vous pouvez m'expliquer? Vous m'aviez dit de nouvelles greffes d'implants... vous ne m'aviez pas dit que vous alliez remplacer la moitié de mon cerveau par... une machine"

_"Nous n'avons rien remplacé, nous avons ajouté, ne vous inquietez ce ne sont que des modifications mineurs, 4 nouveaux implants neuraux, et nous avons remplacé celui que nous vous avions placé par une version superieur, et d'autres implants dans le reste du corps qui resteront pour le moment éteint."

_"Pourquoi ils doivent rester eteint?"

_"Ils ne sont qu'un preparatif pour votre prochaine intervention"

_"Prochaine intervention???"

_"Ce n'est pas pour tout de suite ne vous inquietez pas, Les médecins disent que lorsque l'effet du sédatif aura cessé vous serez pleinement rétablit, dés demain vous partez pour la sierra Nevada, on a perdu le contact avec une base militaire"

_"Vous allez m'envoyer tuer des petits hommes verts dans la zone 51?"

_"La zone 51, vous y croyez encore? ce n'est qu'un mythe, un leurre pour titiller l'imagination débordante de petits curieux, non la base en question est un centre de recherche sur les méta-humains, on supposent donc que quelque chose a pu mal tourner, il s'agit d'une operation de recherche et destruction, vous allez mener la strike team omega la bas, eliminer toute forme de vie biologique ou artificielle, j'ai bien dit TOUTE, ramenez l'integralité des données du reseau, et faites disparaitre cette base de la carte"

_"Ce sera fait"

Le lendemain dans un helicoptere de combat furtif survolant le désert de la sierra nevada, Havoc venait de briefer les 6 hommes en combinaison de combat integrale avec lui, ainsi que les 6 autres dans l'helicoptere qui volait a coté par le biais de son micro-emetteur, Chaque homme y compris Cortez etait équipé de masque a gaz, grenades incendiaires, grenades frag et d'un pistolet mitrailleur dérivé du P-90 a balles haute vélocité capable de traverser un gilet pare balle et de ressortir de l'autre coté.
La base etait en vue, de grands hangar alignés et un imposant bunker au centre.
L'helicoptere commençait a descendre, apres quelques minutes il etait a 1m du sol, la base semblait déserte, les portes etaient fermées, de nombreux vehicules etaient dans les hangar, l'equipe d'exterminateur posa pied a terre a l'interieur meme de l'enceinte


"Recherche et destruction! une equipe de sept, et une equipe de 6 dont je ferais parti, un lance flamme pour chaque equipe, vous rentrez dans une salle vous eliminez tout ce qui bouge, puis vous passez un coup de lance flamme, COMPRIS?"

en coeur ils repondirent

"OUI MONSIEUR"

Au pas de course la douzaine de tueurs s'infiltra dans la base en plein jour, elle etait construite en sous sol, une fois l'escalier principal descendu les 2 equipes se séparerent comme convenu, l'equipe d'havoc fouillait l'aile ouest et l'autre equipe evidemment l'aile est, pendant un quart d'heure les deux equipes fouillerent des bureaux désésperement vide... Evidemment aucun tir de lance flamme dans ce genre de pieces. Puis un gresillement vint signaler a Havoc que quelqu'un allait parler sur l'oreillette

"Contact! On a un contact!"

_"Nature du contact?" Havoc restait de marbre

Tout d'abord le crépitement des balles répondit

"On a plusieurs cibles hostiles a terre"

_"Quel type?"

_"Du genre... fous furieux monsieur"

_"Ok... ils ont des blouses de scientifique ou des uniformes militaire?"

_"Negatif monsieur, ils sont... en caleçon"

_"Si c'est une plaisanterie ce n'est pas dr..."

_"CONTACTTTTTTTE" A nouveaux le bruit du crépitement des balles se fit entendre

_"2 HOMMES A TERRE, Monsieur! ces types ont fait traverser le mur a 2 de nos hommes d'un simple coup de poing!"

_"Ok! On se regroupe a l'ordinateur central!"

Le regroupement se passe bien, laissant juste quelques cadavres de méta humains sur leur route, maintenant ils savaient de quoi ils etaient capable... A leur entrée dans la salle reseau ils n'etaient pas seul... Pas de "monstres", mais des hommes en blouse vertes

"Vous venez nous sauver?"

_"Dites moi ce qu'il c'est passé"

_"Et bien... Je heu... Nous travaillions sur un projet de... de... Comment dire... de super soldat, puis ben... il s'avere qu'ils etaient un peu névrosé... On a rien pu faire... Les gardes se sont fait massacrer"

_"Depuis quand vous etes ici?"

_"depuis 2 jours"

_"Pourquoi ils ne vous ont pas trouvé?"

_"En fait ils sont sourds... Ils errent plus ou moins sans but pour le moment..."

_"D'accord, toutes vos données de recherche sont dans cet ordinateur?"

_"Oui... Oui, dans ce disque dur... T...tenez, maintenant on peut sortir de la?"

Havoc plaça son arme en bandouliere, saisit le disque dur que lui tendait le scientifique, le rangea puis dans la seconde qui suivit saisit son arme de poing MAGSEC, que l'ont pourrait comparer a un sniper avec un canon de seulement 25 centimetres de long puis perfora la tete de l'homme en blouse, un instant plus tard tout les scientifiques réfugiés etaient morts sous les rafales de balles des nettoyeurs

"Parfait, Ramenez un cadavre de "super soldat" puis on fait effondrer l'entrée apres un gazage en regle, execution"

"OUI MONSIEUR"

L'evacuation et l'effaçage se passa pour le mieu, Gazage, démolition, evacuation, seulement 2 morts pour le peloton d'extermination


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Mar 27 Nov - 5:39

2 jours plus tard Havoc etait de retour chez lui, il etait tard, il rentra en silence pour ne pas reveiller Susan, William etait épuisé, il se servit un verre d'eau et se dirigea vers la chambre, Susan etait la... Mais elle n'etait pas seule...

"W...William?"

_"C'est bien moi... ça va je t'ai pas trop manqué?..."

_"Je t'ai cherché pendant 2 semaines et..."

_"Epargne ta salive, je connais l'histoire avant que tu me la racontes"

_"Heu... Bon moi je vais partir si heu..." L'homme dans le lit venait de prendre la parole, il avait visiblement une trentaine d'année, d'apparence plutot malingre et avait une coupe et un bouc bien soigné

"Tu sors d'ou toi?"

_"Je suis un... Amis de Susan..."

_"Comprend moi... J'etais d..."

_"Je cherche plus a te comprendre, tires toi de chez moi trainée!"

L'autre homme se leva enfila son jean et sa chemise rapidement puis se dirigea vers la porte avant d'etre stoppé par Havoc

"Toi j't'ai pas dit de partir"

_"Quoi tu vas me frapper?"

Havoc assena un coup au plexus du type face a lui avec une rapidité surhumaine, ce dernier ne put rien faire d'autre que rendre son diner

"WILLIAM!"

Alors qu'il rendait ses trippes plié en deux William ne s'arreta pas en si bon chemin et lui envoya son genoux en plein visage lui fracturant le nez et l'envoyant au pays des songes

"Tu n'es qu'une brute!"

Elle se leva rapidement pour lui faire face

"Peut etre mais moi je t'ai pas trompé"

_"JE CROYAIS QUE TU ETAIS MORT!"

_"Tu t'en es vite remise... ça t'as pas plus bouleversée que ça..."

_"Tu ne comprends rien...C'est toujour pareil"

Susan s'agenouilla pour prendre soin de son amant blessé

"Tu es un monstre..."

Havoc la poussa violement pour la repousser loin du type puis le traina dans la salle de bain

"Arrete William! Laisse le!"

Cortez semblait ne rien écouter et saisit la tete du type par les cheveux avant de lui enfoncer dans la cuvette des toilettes plusieurs fois a intervalles régulier, pour des periodes d'environ 10 a 15 secondes jusqu'a ce qu'il reprenne conscience

"Alors pauvre con, tu regrettes d'etre venu ici pour la baiser? T'es tombé en enfer, tu es en train d'ecouter le pire sadique que t'ai jamais rencontré dans ta vie petite vie de merde qui va s'achever ce soir, tu entends ce que je te dis? Les dernieres minutes de ta vie seront aussi les plus douloureuses"

Sur ces mots Havoc replongea la tete du malheureux dans la cuvette des toilettes avant de le trainer cette fois vers la cuisiniere, Susan ne tenta meme pas de s'interposer.

William alluma alors une des plaques chauffantes puis plaça la tete de sa victime quelques centimetres au dessus

"Y'a quelques semaines encore j'aurais eu des remords a faire ça, d'une pierre 2 coups, je passe mes nerfs et Susan y reflechira a 2 fois maintenant avant de tromper quelqu'un meme s'il est supposé mort, parce que des fois les cadavres peuvent marcher et se venger. C'est pas toi qui me contredira...T'as un dernier truc a dire?"

_"Pitié... J'ai de l'argent, je... J'ai des enfants, Je ne vous ai rien fait... Je suis désolé je ne savais pas..."

_"Sayonara looser"

Havoc plaqua la tete du malheureux sur la plaque de la cuisiniere, Apres une trentaine de secondes de hurlements de douleur et de terreur sa peau commençait a fusionner avec la plaque

"T'en fais pas c'est bientot fini!!!"

Cortez lui souleva alors brutalement la tete lui arrachant la moitié du visage puis frappe frenetiquement sa tete contre le rebord du meuble de cuisine jusqu'a ce que l'on puisse discerner les os de son crane fracturé

"C'est pas du travail propre mais ça défoule!"

_"W...w... Je...Tu n..."

_"Je vais t'epargner la peine de reprendre toutes affaires, c'est moi qui me tire, mais vue que l'appart est a moi tu devras bientot partir quand il sera vendu, je te souhaites plein de bonheur et de ne jamais oublier ce soir, c'est une grande leçon de vie"

William mis quelques vetements dans une valise, attrape son autre valise en métal dans laquelle se trouvait son arme, son laptop, et divers gadget puis sorti sans un autre mot, laissant celle qu'il avait aimé traumatisée et en larmes dans le salon


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Mer 28 Nov - 8:55

Sa malette au poignet, le visage inexpressif et froid Havoc se rendait au bureau de Kovack en virginie, il découvrit avec surprise qu'il avait encore acces aux archives de la NSA ainsi qu'a leurs locaux, alors qu'il s'appretait a frapper a la porte il choisit d'attendre un instant pour écouter la conversation

"Kovack vous etes dingue? Transformer des mercenaires en machines a tuer? Vous pensez vraiment qu'ils resteront tous fideles et loyaux? si ce n'est pas le cas on aura des méta humains surentrainés, équipés, renseignés et doté de pouvoirs qu'on a encore du mal a imaginer sur les bras"

_"Je maitrise tout parfaitement bien..."

_"Ah oui? Laissez moi vous rappeller une toute petite partie de votre liste, Marcus O'Klivan passé en cour martial pour avoir pillé des musée lors de la guerre civile au Panama et accusé de crime contre l'humanité, William "Havoc" Cortez, soupçonné de l'assassinat de la femme d'un agent federal, recherché au mexique, et je ne vous parlerais pas de cet incident dans une de nos annexe a Anaheim, ou des differentes executions que VOUS avez orchestré sans aucun accord et qu'il a executé sans broncher, vous pensiez que je l'ignorais? A quoi vous jouez Kovack???"

_"Ce sont les meilleurs, on a besoin de gens comme ça"

_"Ce ne sont pas des agents spéciaux, ce sont des tueurs a gage"

_"Et alors? qu'est ce que ça change? Le directeur m'a déja débloqué les fonds necessaire, et je menerais ce projet a bien"

un bref instant de silence, quelques bruit de pas puis la porte s'entrouvrit, l'homme qui venait de sortir avait sans doute une trentaine d'année et semblait en bonne condition physique, il passa un bref instant a toiser William qui lui rendit un petit sourire avant de rentrer dans le bureau de Kovack

"Qu'est ce que vous faites la William?"

_"J'ai entendu votre conversation... J'aimerais bien en savoir plus moi aussi"

_"Depuis quand vous posez des questions?"

_"Depuis que je suis un fantome..."

_"Si je n'avais pas fait ça vous seriez dans le couloir de la mort a l'heure qu'il est, ou pire..."

_"C'est qui ce Marcus O'klivan?"

_"Un agent comme vous, j'en ai selectionné 4 en tout, lorsque le projet sera abouti vous serez la force de frappe la plus efficace de l'agence, plus efficace qu'un bombardier furtif ou qu'une charge de char d'assaut... Parce que vous vous échappez aux legislations."

_"Avant de m'engager je veux le fin mot de l'histoire, aucun des travails dont vous m'avez chargé n'etait pour le bien de notre pays... C'etait juste du mercenariat"

"ça n'a pas eu l'air de vous déranger, et nous avons déja eu cette conversation
Le monde change... Il n'y a plus de guerre conventionelle... Donc plus d'armée conventionelle... Sauf pour maintenir une certaine image... Et encore ça ne marche pas toujour, maintenant on emploi des compagnies militaires privées, on fait des operations clandestines. Nouvelle generation de conflit, nouvelle generation d'armée, nouvelle generation de soldats.Vous savez au fil des siecles l'honneur dans l'art de la guerre a disparu, les mythe epiques grec ont été remplacés par les récits sanglants du moyen age, puis par les legendes de l'ouest, et enfin la guerre du 20eme siecle elle n'a plus absolument rien de loyal ou d'honnorable... Nous nous adaptons.

Vous et moi Cortez... Nous faisons parti des vainqueurs, vous avez déja montré par le passé que vous saviez que les remords, la pitié et les regrets sont des choses dont il faut faire abstraction, disons que nous sommes trop bon pour nous encombrer de paperasse, les fonds que le directeur m'a aloué sont loin d'etre suffisant...Je vais devoir acquérir cet argent quoi qu'il arrive."


_"Je ne comprend pas ce qui vous motive"

_"Vous reflechissez trop Cortez, mais sachez que je respecte les ideaux de notre patrie"

_"Le fric et le pouvoir?"

_"Nous sommes dans un beau pays n'est ce pas?"

_"Ou allez vous trouver l'argent pour ce... Projet?"

_"Les entreprises qui nous soutiennent vont un peu payer de leur poche"

_"Je comprend maintenant... Nous ne faisons que travailler pour... Une espece de consortium de multinationales?"

_"Je savais que vous finirez par comprendre Cortez, je mettais votre intelligence a l'epreuve, mais c'est ce qui fait la force de notre pays, le capitalisme, ce sont les grandes entreprises qui on fait de notre pays ce qu'il est, vous allez devenir ce qu'on fait de mieu en matiere d'armée secrete et privée, je crois que nous avons assez discuté pour aujourd'hui, trouvez vous un hotel dans le coin j'aurais bientot du travail a vous confier"

William fit demi tour, ce qu'il avait appris ne l'avait pas ébranlé, il l'avait déja imaginé de nombreuses fois, et apres tout... Kovack avait raison, les multinationales et les etats unis ne faisaient qu'un. Et puis il etait trop tard pour renoncer.


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Dim 2 Déc - 4:38

William ferma le dossier que Kovack lui avait confié, un actionnaire voulait leur faire faux bon... Havoc devait lui faire changer d'avis, il s'avait qu'il etait proprietaire du "Stuart Building" a detroit. Havoc s'envola donc pour détroit en hélicoptere avec 4 complices recemment libérés apres une condamnation pour crimes de guerre en ethiopie.

Chaque homme avait emmené un fusil d'assaut M4A1, lance grenade integré, une cagoule, un gilet en kevlar, une arme de poing semi automatique, et 3 grenades a fragmentation, William avait également remplacé son couteau de chasse par une bague a l'annulaire comportant une lame de quelques centimetres plus proche du rasoir que du couteau.

Apres quelques heures ils etaient devant le Stuart building, un imposant immeuble, une tour de verre d'une centaine de metre de haut. Un des larons continuait a faire le tour du batiment en hélicoptere, attendant un signal pour se poser sur le toit... L'assaut commença


"TOUT L'MONDE A TERRE, LES MAINS SUR LA TETE SI VOUS VOULEZ VOIR LE SOLEIL SE COUCHER SE SOIR"

Il ne fallu pas attendre longtemps avant que tout le monde cede a la panique, pret d'une vingtaine de personnes etaient plaquées au sol dont la moitié sanglotait et l'autre hurlait, alors que les assaillants commençaient a attacher leurs otages avec un rouleau de ruban adhesif Havoc remarqua que l'ascenseur etait en marche et qu'il descendait vers la

"On va voir si ces types peuvent respirer avec 3Kg de plomb entre chaque cotes"

3 des mercenaires mirent l'ascenseur en joue, a peine celui ci s'ouvrit un déluge de balle s'abattit dans sa cage... 4 hommes de la sécurité s'ecroulerent raide mort avant d'avoir pu comprendre ce qu'il se passait

"Vous deux vous gardez le hall! Quand je donne le signal on se retrouve tous en haut pour évacuation"

Havoc et un des portes flingues monterent les escaliers a grandes enjambées jusqu'au 6eme etage ou se trouvait le serveur central de l'entreprise, 2 agents de sécurité avaient sécurisé le couloir, mais ils n'avaient pas vue Havoc et son complice, 1/4 de seconde le temps qu'il fallait a Havoc pour ajuster un tir et un des deux hommes s'effondra avec une balle dans la carrotide

"Jette ton arme au sol!"

L'homme seul voyant qu'il n'avait aucune chance envoya son arme a William qui lui échangea contre une rafale de 5,56mm. Havoc jeta alors ses 3 grenades simultanement dans la piece du serveur central avant de remonter en courrant l'escalier. La secousse ébranla tout l'immeuble et Cortez se retrouva les pieds dans le vide, les mains accrochées a la rembarde de sécurité

"Qu'est ce que t'attends pour m'aider a remonter!"

_"J'arrive!"

_"Dis leurs qu'on évacue, ils doivent emmener 2 otages!"

Le mercenaire aida Havoc a remonter qui avait finalement juste eu une belle frayeur.

Quelques minutes et une demi douzaine de cadavre dans leur sillage les 5 mercenaires se retrouverent dans l'helicoptere pour évacuation... Mais tout ne se presentait pas comme ils l'auraient souhaité, un helicoptere du groupe d'intervention de police de détroit s'approchait a vive allure...


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Lun 3 Déc - 13:23

"DESCEND LE, MAIS DESCEND LE PUTAIN!"

_"Putain mais j'essaye!"

Un des mercenaires essayait en vaint de descendre l'helicoptere avec son fusil d'assaut 5,56mm tandis que son propre helicoptere etait pris sous le feu nourrit de 4 pistolets mitrailleurs MP5, Havoc saisit alors la mitrailleuse lourde sous le siege

"Pousse toi!"
_"Attend j'vais le fumer ce connard!"

Havoc poussa son complice pour prendre sa place, ce dernier vint s'ecraser plusieurs centaines de metre en dessous tandis que Cortez faisait feu sur ses poursuivants

"Qu'est ce que t'as fait???"

_"Ta gueule! tu vois pas que je suis occupé?"

Malgré la puissance et le recul de l'arme chaque tir effectué par Havoc etait d'une precision redoutable, alors qu'il venait d'abattre les deux tireur, il expedia une rafale a la base du rotor de l'helicoptere qui ne tarda pas a se mettre a tournoyer sur lui meme

"Merde mais pourquoi tu l'as tué?"

_"Je pouvais pas attendre"

L'engin volant pu reprendre sa route et se mettre en sécurité dans la campagne une centaine de kilometres plus loin

"T'es un putain de taré Cortez! Plus jamais j'bosse avec toi"

_"Rassurez vous ça n'arrivera plus"

_"Je m'en fous que tu dises que ça arrivera plus! vue qu'on se reverra jamais!"

_"C'est bien ce que j'entendais par ça n'arrivera plus"

Havoc pris son arme de poing et avec une rapidité surhumaine logea une balle dans chacun des mercenaires qui l'accompagnait

"Sayonara messieurs, faites un beau voyage on se reverra surement,en attendant je dois partir."

William entrepris de sortir les deux otages de l'helicoptere puis de leur oter le morceau de ruban adhesif sur leur bouche

"Qu'est ce que vous allez nous faire?"

_"Je compte sur vous pour prevenir votre PDG que nous n'aimons pas son virement subite de direction"

_"De quoi parlez v..."

Le temps qu'il finisse sa phrase Havoc lui avait planté la lame de sa bague dans la carrotide

"Je repete pour toi, je compte sur toi pour prevenir ton PDG que nous n'aimons pas son virement subite d'orientation"

_"J'ai... je... Oui... Oui j'ai compris"

_"Parfait"

Havoc laissa l'homme attaché le long de l'helicoptere avant de partir au pas de course vers la route d'ou il pourrait réquisitionner un véhicule, son badge de la NSA lui permettait de ne pas s'inquieter outre mesure de la police


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 17:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Lun 17 Déc - 8:47

Dans une allée sombre de phoenix Arizona

"C'etait joliment executé, mais ça n'a pas fait trembler notre homme... Il va donc falloir prendre des mesures... Si on ne peut pas le ramener a la raison il faut empecher qu'il fasse des emules. On sait déja qu'il va faire un tour a las vegas d'ici peu, laisse libre cours a ta créativité"

Apres quelques courses rapides Havoc fonça vers le désert du nevada a bord de son 4x4 Escalade, il sorti de la route a une dizaine de kilometres de las vegas, traversa un bon kilometre dans le désert total, déposa un lourd sac de sport avant de noter la position sur son GPS et reprendre sa route vers las vegas...

La nuit tombait, Havoc savait a quel hotel allait loger sa cible, ce qu'il savait moins c'est a quelle heure il arrivait... Il faudrait attendre... Apres 2 heures, il etait donc 22h25 la limousine blanche dont Havoc avait l'immatriculation fit son apparition, l'homme d'affaire descendit accompagné d'un garde du corps, un instant plus tard le vehicule se dirigea vers le parking sous terrain, Havoc le suivit discretement a pied. Alors que le chauffeur venait a peine de lever le pied Cortez frappa a la vitre qui descendit aussitot


"Qu'est ce que vous voulez?"

A peine eut il le temps de finir sa phrase que sa tete vint s'ecraser sur le volant, dans la minute qui suivit il se vue dépouillé de ses clefs et de son agenda.Puis William s'installa a sa place apres avoir mis le brave homme dans le coffre. Apres un instant de reflexion il se mis a feuilleter l'agenda du chauffeur, par chance celui ci avait noté l'heure a laquelle il devait aller rechercher son patron a l'hotel... Il ne lui restait plus qu'a attendre...

une heure plus tard il vint donc se garer devant l'hotel casino "Caesar's palace" ou le businessman au coté d'une femme legerement vetue et son garde du corps ne tarderent pas a faire leur apparition. Sans un mot Havoc démarra direction le désert...
Apres une vingtaine de minute dans les embouteillages l'homme d'affaire commençait a se douter de quelque chose et demanda a son garde du corps d'ouvrir la vitre teintée les séparant du chauffeur. Quelle ne fut pas la surprise de l'homme de main quand ce dernier se retrouva nez a nez avec un .45 munit d'un silencieux...Mais la surprise laissa place a l'absence totale de sentiment quand sa cervelle vint s'etaler sur les sieges en cuir... Les deux autres passager hurlerent mais aucun automobiliste ne remarqua quoi que ce soit dans la fourmiliere qu'etait las vegas.

Malgré les protestations, 45 minutes plus tard la limousine qui faisait cette fois ci plutot office de corbillard arriva a destination... Au milieu de nul part dans le désert...Havoc descendit le premier armé d'un fusil a pompe remington 870 et intima aux passagers de descendre sans causer de problemes


"Qu'est ce que vous voulez espece de maniaque???"

_"Taisez vous, vous avez voulue nous tenir tete, maintenant vous allez comprendre pourquoi vous n'auriez jamais du nous quitter, toi, ouvre le sac"

La jeune femme qui accompagnait le vieil homme grisonnant s'executa sans discuter avec seulement quelques larmes pour exprimer son inquietude

"Prend la pelle"

La peur se lisait dans ses yeux mais malgré tout elle obeit a nouveau sans discuter

"Donne la a ce vieux dégueulasse"

La femme et le vieil homme se regarderent un instant puis elle lui tendit la pelle qu'il pris a contrecoeur

"Creuse"

_"Je ne sais pas qui vous etes et je ne sais meme pas de quoi vous parliez!"

_"ça n'a aucune importance, moi je sais, et il est trop tard pour faire demi tour maintenant... Alors... Creuse..."

L'homme en costume blanc resta un instant a fixer Cortez avant de recevoir un coup de crosse dans le genou qui l'incita a commencer a creuser, mais Havoc se rendit bien vite compte qu'il n'etait pas capable de creuser un trou assez large et assez profond vue sa condition physique...Il s'adressa alors a la jeune femme en pleure

"Va ouvrir le coffre et ramene ce qu'il y'a dedans"

Elle n'eut d'autre choix que d'ouvrir le coffre... et d'en sortir le malheureux chauffeur au nez cassé

"Detache le"

Une fois de plus elle fit ce qu'Havoc lui disait sans discuter

"Prend la pelle et creuse" Cette fois ci il s'adressait au chauffeur fraichement détaché

Apres une heure et demi a surveiller ses trois prisonniers dont un travaillait d'arrache pied, un beau trou rectangulaire de 6 pieds de profondeurs se presentait a Havoc

"On dirait bien qu'il est l'heure de tirer ta révérence..."

Cortez empoigna le vieil homme par le bras et le traina pret du trou malgré la faible résistance qu'il offrait, alors que ce dernier tentait de se relever une décharge de chevrotine vint le heurter en pleine poitrine le projettant droit dans le trou

"D'autres volontaires? ou alors vous me rebouchez ce trou?"

Les deux prisonniers s'employerent a reboucher le trou, une demi heure plus tard le travail etait fini et la cible d'Havoc n'etait que de l'histoire ancienne

"Et maintenant qu'est ce que je fais de vous?"


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 18:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Jeu 20 Déc - 14:09

"Je vous demanderais bien de me donner des raisons de vous épargner mais j'ai pas de temps pour ça... Ou plutot j'ai pas envie de vous voir vous adonner a un spectacle pathetique...Je suis surement la pire ordure que vous ayez jamais rencontré dans votre vie, mais j'ai quand meme un peu de coeur...Je ne vous humilierais donc pas... et si d'aventure il me venait l'envie de vous expedier ad patres, je le fairais proprement et rapidement. Ceci ne regle pas mon probleme, que vais-je faire de vous?"

_"Je ne dirais rien! Je vous le jure! Jamais!" La jeune femme sanglotait et avait du mal a s'exprimer

_"Je n'en crois pas un mot... Ce qui vous arrive ce soir est probablement la chose la plus extraordinaire de vos vies merdiques de pétasse dépravée et de chauffeur sous payé et mal considéré...Alors dés que vous en aurez l'occasion, vous en parlerez, j'ai pas raison?"

_"Ecoutez moi! Je vous jure que moi je ne dirais r..." Le speech du chauffeur venait d'etre interrompue par une balle de .45 qui vint se loger dans sa gorge

_"Ton manque de galanterie me consterne...Sayonara... Et vue que j'ai pas envie qu'on pense que je suis aussi mal élevé que lui...Alors toi tu es libre" Havoc grimpa dans la limousine apres avoir pointé la femme en pleure du doigt,puis retourna vers vegas chercher son 4x4 escalade apres avoir déposé le corps de l'homme de main a coté de celui du chauffeur...


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Jeu 27 Déc - 17:41

3h48, phoenix, Arizona. La police federale, arrive sur les lieux alors que les groupes d'intervention de la police locale et des ambulances sont déja sur les lieux. Un immeuble est cerné, de nombreux cadavres de civils et de policiers jonchent la rue

"Faites moi un rapport immediatement!" Un homme chauve et large venait de descendre d'une berline noire et s'adressait a un sergent de la police locale

_"Un vrai foutoir monsieur! on a un forcené la dedans, il est armé jusqu'au dent et... Il fait mouche a chaque tir... on a déja 6 hommes a terre, tous une balle en plein front,et 3 civils dans le meme cas... Et a priori il aurait 3 otages... dont 2 enfants"

_"Vous avez essayé de lui parler?"

DeepSkyBlue_"On a essayé... un de nos hommes etait caché derriere une porte de voiture avec le mégaphone... Ce taré a tiré a perforé la porte de voiture et lui a fait sauter la cervelle...En plus de viser comme un missile thermoguidé il a un vrai arsenal de guerre"[/color]

_"D'accord, lancez l'assaut on a pas le choix... si on continue comme ça on va tous se faire descendre... Alors prions le seigneur que les otages survivent."

Une quinzaine d'homme équipé d'armes de guerres et de gilet pare balle se dirigerent alors vers le batiment au pas de course, deux d'entre eux n'atteignirent meme pas la porte de l'immeuble, mais les hommes restant continuaient leur avancée, monterent jusqu'a l'etage ou se trouvait le tireur, alors qu'ils s'appretaient a enfoncer la porte trois coup de feux retentirent... Puis la porte vola en éclat propulsant trois hommes des forces de l'ordre contre le mur.

S'ensuivit une breve fusillade, 9 pistolets mitrailleurs MP5 cracherent en meme temps couvrant le bruit de la rafale de M4 du meurtrier... Ce dernier s'ecroula alors a terre...


"Tango a terre, je repete Tango a terre, envoyez une equipe medicale d'urgence on a 3 otages touchés et 3 policiers a terre ici"

Alors que les equipes de secours etaient débordées un 4x4 noir vint se garer pret des lieux du crime et un petit homme grisonnant en costume noir en sortit

"Monsieur vous ne pouvez pas rester la" Dit un des agents de police a l'arrivant

_"Agent Kovack NSA, je prend les choses en main, mettez le tireur dans un sac mortuaire mes hommes se chargeront du reste"

2 autres hommes en costume noir venait de sortir également du 4x4 noir

"Vous avez les papiers necessaire?"

_"J'ai les papiers necessaire pour vous faire mettre au chomage jeune homme"

_"On vous l'amene tout de suite"

Le corps du meurtrier fut amené comme convenu aux agents de la NSA qui le chargerent dans le coffre de leur 4x4 comme une vulgaire valise


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 18:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havoc

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 107
Localisation : The Wasteland
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   Sam 29 Déc - 4:46

a une cinquentaine de kilometres de Roswell au nouveau mexique, une base militaire de petite taille en plein désert...Dans la "morgue" de cette derniere

"Agent Kovack? Voici les dernieres analyses, on viens juste de finir d'extraire la 27 eme et derniere balle, c'est un miracle qu'aucune n'ait atteint la tete. On peut réparer son corps mais on aurait rien pu faire si le cerveau avait été touché"

_"Vous savez ce qui a causé tout ça?"

_"On a bien une hypothese, les analyses de sang indiquent qu'il avait 0,5 g d'alcool par litre de sang, ça peut sembler rien, mais on suppose que ça a pu endommager les implants,et déclencher la folie meurtriere qui a suivie..."

_"compris, vous avez vos consignes, vous avez le budget, vous avez le materiel, vous avez mon accord, faites ce qu'il faut."

_"Vous etes conscient que cela prendra plusieurs mois? peut etre meme des années"

_"Vous etes conscient que le cadavre que vous avez devant vous vaut plus cher qu'un bombardier furtif?Je n'ai pas l'habitude du gachis, et n'essayez pas de m'entourlouper je viendrais 1 fois par semaine voir comment vous avancez, si je ne vois pas de progres significatif je confierais le projet a une autre équipe et vous serez remerciés"

_"Inutile d'en arriver aux menaces... Nous allons le faire je vous prevenais simplement de ce que cela impliquait"

_"Au travail"

Kovack jeta un dernier regard froid au scientifique avant de quitter la salle


Dernière édition par Havoc le Mar 21 Juil - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William "Havoc" Cortez   

Revenir en haut Aller en bas
 
William "Havoc" Cortez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» William "Billy" Kaplan [terminé]
» Les cubes "bouillon dégraissé"
» Signification du terme "à x heure de relevée" ?
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diamond Corp :: DC sur city of heroes (archives) :: Archives :: Backgrounds et libre écriture-
Sauter vers: