base de données
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Madison Pinkman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syd'/ Madi
Admin
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Madison Pinkman   Lun 24 Mai - 14:06

Nom: Everdeen Pinkman
Prénom: Madison
Age: 34 Ans
Situation: Mariée à Keith Pinkman
Enfants:
    Jesse, 10 ans
    Shayne, 18 ans, beau fils

Profession: Médecin légiste - Police Criminelles
Résidence: 37 3rd Street Blue Reno
Parents: Hank Edelman - Anna Everdeen

_____________________________________________________

37 3rd Street Blue Reno
Appartement des Pinkman

« J'aime pas les carottes »
« Tu vas quand même les manger »

Toujours la même histoire, l'enfant de dix ans décida de faire un caprice et recula son assiette défiant d'un regard sa mère.

« Tu sais très bien comment ça va se finir Jesse »

Il soupira, ramena son assiette vers lui et commença à manger les dites carottes.

« J'y vais ! »

La brune se leva immédiatement, un adolescent de 18 ans se dirigea vers la porte de sortie de l'appartement.

« Une minute ! »
« Quoi ?! »

Soupirant ouvertement, il regarda la jeune femme avec dédain.

« Tu comptes allez où ? »
« Quelque part »

Le ton monta directement

« Tu rigoles j'espère, tu bouges pas d'ici »
« Et tu comptes faire quoi ? Me mettre au coin...? Sérieusement tu ne fais pas le poids »

Et c'est sans un mot de plus qu'il ouvra la porte et la claqua sous le nez de sa belle mère.

« Fais chier... »
« Tu as dit un gros mot ! »

S'offusqua l'enfant de dix ans derrière qui venait de finir son assiette. Elle respira un bon coup et se tourna vers Jesse, un sourire aux lèvres.

« Tu ne diras rien à ton père »

Un clin d'oeil complice et elle embrassa le haut du crâne de son petit garçon. La soirée se passant au calme après une histoire avant d'aller dormir...La routine d'une mère... Elle se dirigea vers son bureau, sortant un dossier où de nombreuses photos et autres notes s'y trouvaient. Elle observa encore un instant et sembla s'attarder sur une photo de traces de sangs, un mur...Entièrement recouvert de sang, la seule chose que l'on distinguait était la silhouette d'un homme.
Le suspect...Un jeune homme d'une vingtaine d'années accusé d'avoir battu à mort son propre grand père, le seul problème...C'était qu'aucune preuve le liait directement à ces actes et pourtant tout le désignait en tant que coupable pour Madison.

00h45
Le téléphone sonna...


« Allo chérie? ça va?Tu te rappelles de Wes? »
« Oui ça va... et oui je m'en souviens, pourquoi? »
« il c'est fait tirer dessus dans une ruelle près du casino Eldorado, tes collègues devraient bientôt venir te chercher pour les autopsier, je t'assure qu'il a tiré le premier! »
« Je vois...Bon, rentre a la maison dès que possible Jesse est tout seul, ton fils court les rues et du coup moi je ne suis pas prête de partir vue que tu me donnes du travail supplémentaire! »
« Pardon mais je ne fais que mon devoir de citoyen de prévenir les autorités! Par contre je peux pas rentrer de suite je suis appelé au bureau, bisous a ce soir. »

Elle raccrocha à son tour et vint se masser les tempes...Comme prévu, on l'appella presque une heure après.

« Madi ? »

Elle prit une voix fatiguée

« Hum ? »
« Encore un qui mord la poussière »

Elle sourit, blague de légiste... *

« Où ça ? »

C'est sans surprise qu'elle entendit que c'était à deux pas du casino où se trouvait son mari.

« J'arrive dès que possible... »

A peine avait-elle raccroché que la serrure de la porte se fit entendre, attrapant sa veste, son appareil photo et son matériel médical, elle regarda Keith.

« On vient justement de m'appeler, le petit est au lit, l'autre est toujours dehors...J'y vais, on m'attend »

Ne laissant pas plus de temps à son mari, elle quitta déjà les lieux, comme à chaque fois qu'elle était appelée pour le boulot.

La scène du crime, déjà quelques journalistes du coin étaient présents. Mettant autour de son cou la plaque lui permettant de passer sous la bandelette jaune, elle rejoignit vite les trois corps au sol.
Elle observa, fit son boulot comme d'habitude, photo, prélèvement...Mise en situation...Elle tenait pour elle les remarques qu'elle aurait à faire sur le tireur et alla droit au but, le prélèvement de poudre
Sortant de l'adhésif de son kit du parfait petit légiste elle le colla contre le canon de l'arme pour utiliser ce même adhésif sur la main de la victime. La nuit était sombre et personne ne remarqua ce simple détail. Ainsi, de la poudre se retrouva réellement sur la main de la victime...Elle mit l'adhésif dans un sachet, en préleva un autre échantillon qui ne venait que du canon de l'arme. Le tour était joué.

Passant une partie de la nuit au laboratoire, la conclusion n'ira pas à l'encontre de la future déposition de son mari. Rentrant chez elle plus tard dans la nuit...

Elle s'installa près de Keith:


« On a retrouvé des résidus de poudre sur le tireur... »

Elle esquissa un sourire, observant son mari et remarquant que quelque chose ne va pas.

« Il y a un problème ? »


Dernière édition par Syd'/ Madi le Dim 8 Aoû - 15:43, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd'/ Madi
Admin
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Madison Pinkman   Mar 25 Mai - 11:31

37 3rd Street Blue Reno
Appartement des Pinkman

4h13
De retour chez soi...

C'est sans se douter que son mari était reparti peu de temps après elle qu'elle rentra à son tour de son travail, ne s'inquiétant donc pas que son fils de 10 ans s'était retrouvé seul pendant plusieurs heures dans l'appartement.
Elle retrouva sur les lieux son mari, assis sur le divan. Un verre à la main


« Il y a un problème ? »

Elle s'installa à ses côtés, calmant un léger haut le coeur à cause de l'odeur de l'alcool.

« Linde c'est fait la belle dans la soirée... il a envoyé Porter Ad Patres...Il aurait pu aller se planquer au mexique, j'aurais mis un sombrero et j'l'aurais descendu ni vue ni connu... mais nan... il a fallu qu'il aille dans une autre dimension il fait jamais rien comme les autres. »

Linde, le nom ne lui était pas inconnu. Elle savait que ce dossier était important pour Keith. Un dossier sur lequel elle c'était penchée lorsque Linde était impliquée sur des meurtres particulièrement violent. Une affaire des plus banales pour Madison, il s'agissait de meurtre sans structure très loin derrière les œuvres sur lesquelles elle avait pu travailler, la seule originalité de ce criminelle était son arme du crime.

Cependant, son attention ne s'attarda pas trop sur la fuite du criminel mais sur cette histoire de dimension.


« Une autre dimension ? »

Elle se leva, se dirigea vers la chambre et découvrit le sac. Madison revint vers le salon, essayant de ne pas élever le ton.

« Tu pars ? Quel question, je partirai si j'étais à ta place. D'ailleurs, et moi dans tous ça ? Et les gamins ? Tu nous laisse là ? »
« Oui je pars, et tu viens avec moi, les papiers sont pret, j'ai besoin de toi pour m'aider a le pister, tu connais aussi bien le dossier que moi, J'emmene Jesse chez ta soeur dés qu'il est reveillé, et Shayne reste la il est grand. Un collegue viendra verifier régulierement si tout va bien. »

La brune resta silencieuse quelques instant, tiraillée entre le sentiment d'excitation qui la gagna à l'idée de travailler la-dessus et ses sentiments de mère.

« On a l'autorisation de Portal Corp ? » Elle connaissait la situation de Portal Corp et s'attendait donc à une réponse négative...

Comme dans la majorité de ses décisions, c'est le boulot qui gagne. Elle aimait son fils plus que tout mais elle ne voulait pas lui offrir une vie de merde, elle voulait lui offrir quelque chose de différent de ce qu'elle avait connu. L'argent de ce travail, elle en avait besoin, pour lui...Ses études, son avenir. C'est un choix que Jesse comprendrait plus tard.


« Non, si c'etait le cas on aurait envoyé la moitié des Marshall de l'etat, on doit négocier avec une espece de start up qui s'appelle "Frontier" pour passer dans l'autre dimension... va surement falloir leur rendre la pareil. »

« Bien... »

La légiste se dirigea vers son bureau, elle ouvra l'un des tiroirs de celui-ci et en tira un périphérique de stockage. Le dossier de Linde. Elle débrancha son laptop et revint dans le salon.

« J'aurais besoin de ça... »

S'affalant à son tour sur le fauteuil, elle soupira en remarquant que Shayne était rentré et qu'il n'était pas seul.

« T'es sur de vouloir le laisser seul ici ? »

Elle ne détestait pas Shayne, au début elle avait tout essayé pour que cela se passe bien mais plus il grandissait plus les relations se dégradait. Aujourd'hui Madison était bien trop blasé par leur dispute qu'elle avait décidé de laisser Keith s'occuper de son cas.

« bah oui pourquoi? a son age tu étais pas capable de rester toute seule? »
« A son âge je ne faisais pas le moindre de mes caprices »

Elle savait de quoi elle parle, un souvenir revenant en tête.

« c'est un gosse intelligent, je vois pas ce que tu lui reproche, tu savais qu'il arrivait a faire passer une chaine a partir de son nez et la faire sortir par sa bouche? Il a eu un B en plus a son dernier examen de math »

La jeune femme se renfrogna légèrement, comme si traverser ses canaux nasaux avec une chaîne étaient un exploit olympique.

« C'est plutôt à lui qu'il faut lui poser la question...Mais soit, si tu lui fais confiance je vais en faire de même »

Ca va peut-être le responsabilisé un peu, se disait-elle.

« Je me demande ce qu'il va trouver pour remplacer ses chiens »

Revenant sur l'affaire Linde comme s'il s'agissait d'une conversation banal.

« Je préfère pas savoir pour le moment, au fait va voir Shayne il doit s'excuser. »

Elle sourit, amusée...Si au moins Shayne s'excusait sincèrement. Elle tourna la tête vers le couloir.

« Je crois pas que ça soit le bon moment pour ça »
« SHAYNE! »

Un « putain » lointain se fit entendre avant le calme plat. Quelque minute passe et l'adolescent apparut dans le salon

« Quoi encore ? »

Elle regardait le jeune homme, désolé que les choses se passaient aussi mal mais c'est la vie et elle ne pouvait pas y faire grand chose.
Keith se leva sans que personne ne s'y attende, tapant l'arrière du crâne de son fils qui enfonce sa tête dans sa nuque.


« parle moi sur un autre ton déjà, et tu avais dis que tu t'excuserai »

Il fixa sa belle mère, un long silence se plaça dans le salon

« Désolé »

Madison n'insista pas, faisant comprendre à Shayne qu'elle ne lui en voulait pas plus que cela. Elle l'autorisa à retourner dans sa chambre.

« N'oublie pas de te couvrir... »

Petit vengeance personnelle malgré tout. Elle se tourna à présent vers son mari, assez excitée à l'idée de visiter d'autre dimension.

« Le voyage dimensionnel, y en a qui me tuerait pour moins que ça. C'est une chance que Linde ait choisi de s'enfuir ainsi ! »

Elle ne mesura pas ses propos sur l'instant, passionnée par son travail, elle en venait parfois même à avoir des réactions incompréhensibles.

« Désolé...C'est juste que...Enfin c'est pas le genre d'opportunité qui se présente souvent »
« Prends ça comme une opportunité si tu veux, c'est surement la derniere chasse de ma vie, il a tué Lynch, quand je l'aurais retrouvé je le fairais bouffer par ses chiens, tant pis si ça doit me couter ma plaque.Je lui laisserait pas une seconde opportunité de s'echapper. »

Si elle n'était pas dégoutée par l'alcool, Madison aurait très certainement vidé le verre de son mari en se rendant compte de la bourde qu'elle venait de faire.

« Lynch est mort ? Merde...Enfin...Désolé... »

Elle n'était pas vraiment touchée mais elle le connaissait et elle savait surtout la relation qui liait cet homme et son mari. Elle se leva.

« Je vais préparer mes affaires... »

Elle marqua une pause, regarda son époux

« Et prendre une douche... »

« prends ton temps, on doit attendre que jesse se réveille pour l'emmener chez ta soeur, au fait j'espère que t'as bien suivit la formation réglementaire au stand de tir »

Un nouveau sourire, elle se comprenait

« Oui je l'ai suivit, tu as déjà oublié que tu as épousé une élève modèle ? »

Se dirigeant vers la chambre, elle prépara quelques affaires. Le plus important étant la photo de ses fils misent en évidence par dessus le reste.

Les affaires prêtes elle décida de prendre cette douche. Au bout de quelque minute il avait fini par la rejoindre.




Dernière édition par Syd'/ Madi le Dim 8 Aoû - 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd'/ Madi
Admin
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Madison Pinkman   Mer 28 Juil - 6:13

15 aout 1999
Tribunal,
Détroit de Michigan

« Bien…Docteur Everdeen, voulez-vous expliquer au jury vos…Découvertes… »

L’avocat face à elle esquissa un mince sourire…La légiste était l’atout dans son jeu, la personne qui lui permettrait de faire basculer la balance en sa faveur. Cet homme devait aller en prison et il irait.

« Oui… »

Elle n’était visiblement pas à l’aise, ce monde, ces yeux posés sur elle…C’était certainement la facette de son métier qu’elle détestait le plus. Elle inspira profondément et commença ses explications.

« Sur la victime se trouvait trois marques qui, en temps normal aurait disparut si… elle avait été encore vivante lorsque le tueur l’a emmener dans sa voiture, mais morte…La circulation du sang ne se faisant plus, les marques en questions sont restés... Nous avons pris la photo de ses deux traces qui se trouvait sur la cuisse gauche de la victime…Dans diverses angles… ainsi que des photos de l’intérieur de la voiture du suspect. Le but était de pouvoir définir ce qui avait pu causer ceci… »

Alors qu’elle parlait, elle revoyait encore ces photos et le travail qu’elle avait fournit.

« Nous avons étudié la voiture du suspect et utiliser un mannequin vivant qui possédait le même poids et la même taille. On…l’a placé dans la voiture pendant un quart d’heure…Ce qui correspond au temps entre la maison de la victime et le lieu où le corps a été retrouvé…Suite à cela, on a relevé sur le corps différentes marques. La première correspondait à la fermeture de la ceinture de sécurité…La seconde…Au tapis de sol du coffre qui dépassait sur les sièges. En plaçant le corps, celui-ci s’est replié et a fait cette marque… »

Elle marqua une pause, observant un moment l’assemblée présente.

« Continuez »

Ajouta l’avocat, elle acquiesça et repris les explications.

« Nous avons directement prit des photos de ses marques dans la même positions qu’on été prise les photos de la victime…C’est grâce à la photogrammétrie que nous avons pu faire correspondre les photos. Les marques correspondent parfaitement… Cette technique repose entièrement sur une modélisation rigoureuse de la géométrie des images et de leur acquisition afin de reconstituer une copie 3D exacte de la réalité…On a pu ainsi modélisé la position de la victime mais surtout vérifier si les marques entre la victime et le mannequin étaient les mêmes. La corrélation entre les deux est élevé à plus de 97% »

Sur un écran, la modélisation 3D se faisait, appuyant les dires de la légiste qui venait de terminer ses explications qu’elle avait essayé de faire au plus simple. L’avocat reprit…

« Dr. Everdeen, est-ce que ce genre de tapis est…Commun ? »

« Oui…Beaucoup de personne possède un tapis de sol pour le coffre mais que l’on retrouve le même tapis, avec le même tissage, la même position et qui fasse en l’occurrence une marques dont la similitude est parfaite avec la marque que porte la victime…Les chances sont minces… »

« A combien évaluerez vous ces chances ? »

« Moins de 3% »

C’était tout ce qu’il avait besoin d’entendre, il esquissa un sourire satisfait et après d’autre questions de l’avocat de l’accusé…Madison put retourner à sa place. Le verdict fut sans appel, coupable. Elle se leva, replaçant légèrement le col de son chemisier. Elle se dirigeait dehors lorsqu’une femme…En pleure, vint l’accoster.

« C’est de vôtre faute ! »

Elle observa la femme, interdite. Elle ne savait que dire et préférait l’ignorer sur l’instant.

« Vous avez envoyez un innocent en prison ! Jamais ! Jamais il n’aurait fait ça à notre fille ! »

Persuadez de l’innocence de son mari, la femme hurlait contre la légiste. La seule personne à avoir apporté des preuves plus sérieuses à l’affaire. Sans cette photogrammétrie, l’affaire aurait été classé sans suite.

« Ex…Excusez moi… »

La légiste essayait de fuir ce conflit, elle ne supportait pas ça. Elle faisait son travail, ni plus ni moins. La justice faisait le sien ensuite. Se justifier ? Jamais elle ne le ferait et puis surtout, elle ne supportait pas ça. Elle reçu un coup, un coup assez violent pour la faire basculer sur le sol. L’avocat arrivant à sa rescousse.

« Docteur…Vous allez bien ? »

Madison observa la femme de l’accusé, arrêtée par les policiers dans un premier temps pour ensuite fondre en larme. Elle posa ses yeux sur l’avocat, se relevant…

« Ca…Ca va… »

Elle reprit la route vers sa voiture…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd'/ Madi
Admin
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Madison Pinkman   Sam 7 Aoû - 6:14

6 mai 1976,
Hopital,
Détroit dans le Michigan

« J’ai mal… »

Se plaignait une femme au ventre bien rond, les mains posées sur ce ventre. Assise sur une chaise roulante, un homme la poussait dans les couloires immaculés d’un hôpital. Ils pénétrèrent dans une pièce, l’installant dans un lit assortit aux murs. Soufflant pour oublier la douleur, elle fixait l’homme qui l’accompagnait, le maudissant presque du regard sur l’instant.

« Hank…Je te déteste… »

Elle grimaça, une nouvelle contraction venant la crispée sur la fin de sa phrase. Plusieurs longues minutes passèrent, des minutes qui lui paraissaient être des heures. On la fit se pencher en avant, plantant dans son dos une longues aiguilles…La douleur s’atténuant presque aussi directement que l’aiguille c’était enfoncée dans son dos. On l’emmena, laissant derrière un homme inquiet et quelque peu stressé. Un stress mêlé à un certain bonheur…

« Je vais être papa… »

Avait-il murmurer.

De longues et véritables heures défilèrent avant qu’un médecin n’annonce la naissance d’une petite fille de 2kg800. Se décidant à rendre visite à sa femme et sa petite fille, ils les trouvèrent sur le lit, le visage d’Anna exprimant une fatigue mêlée à de la fierté.


« Madison…Voici ton papa… »

---------------------------

7 janvier 1981
Appartement des Everdeen
Détroit dans le Michigan

« où est papa ? »

L’enfant est âgée de cinq ans, elle observe sa mère affalée sur le divan de leur appartement. Sur la table basse se trouve des dizaines de cadavres de bouteille d’alcool quelconque dont leur odeur embaume toute la pièce, donnant parfois la nausée à l’enfant.

« Il est partit… »

Murmura la mère d’une voix fatiguée, tremblante et de manière presque inaudible…

« Il revient quand ? »

Le rire forcé de la maman avait quelque chose d’effrayant en cet instant, s’arrêtant net de s’esclafer elle fixa sa fille…

« Jamais… »

Ces paroles l’intriguaient, qu’est-ce que cela pouvait bien dire ?

« Viens Madi… »

Relevant ses yeux clairs vers cette voix, elle regarda sa sœur…De 15 ans son aînée, elle lui tendait la main.

« Maman a besoin de se reposer »

La phrase était lourde de reproche, le sœur aînée fixait leur mère, la foudroyant du regard plus qu’autre chose. Madison obéis simplement, s’approchant de sa sœur...Et disparaissant avec elle dans une autre pièce de l’appartement…

---------------------------

13 Septembres 1982
Appartement des Everdeen
Détroit dans le Michigan

« Madison…Ecoute moi… »

L’enfant était face à un puzzle, posant les pièces une à une devant elle, essayant de reformer le dessin imprimer sur la boite.

« Madison… »

Posant sa main sur le puzzle que formait la petite, Emilie essayait d’attirer l’attention de sa petite sœur. Chose faite, elle avait relever la tête vers elle. Au pied d’Emilie se trouvait plusieurs valise, à la porte, non loin d’elles…Une autre femme patientait simplement…Et sur le divan à côté de la table ronde sur laquelle était installée Madison…Une mère ronflant bruyamment, une bouteille de vin au pied du divan…

« Oui ? »
« Je vais partir Madison… »

L’annonce était un véritable choc pour la petite, cela lui avait prit du temps de comprendre que son père était partit et qu’il ne reviendrait jamais mais cela lui prendrait d’autant plus de temps de comprendre pourquoi sa sœur la laissait seule avec leur mère.

« Pourquoi ? »
« Je ne peux pas…Supp… »

Emilie inspira doucement…

« Je ne peux pas rester Madi…Mais je viendrai tout les jours, je t’emmènerai à l’école, je viendrai te recherché et te ramener à la maison…Je te le promet… »

Quelque peu rassurée, la gamine pouvait comprendre…Elle tourna sa tête vers le divan ronflant…Elle n’avait beau avoir que six ans, Madison savait pertinemment que la situation de sa mère était problématique. Un baiser sur son front, elle donna une enveloppe à Madison.

« Tu l’as donnera à maman quand elle sera réveiller… »
« Promis… »

Retenant ses larmes, Emilie attrapa ses valises, se dirigeant vers la porte de l’appartement. Se forçant à ne pas se retourner vers sa petite sœur, la culpabilité la rongeant déjà de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd'/ Madi
Admin
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Madison Pinkman   Lun 9 Aoû - 7:22

Citation :
WARNING: Ce passage est purement anecdotique ( comme les précédents vous me direz ) mais je m'ennuyais donc bon voilà...Histoire de donner un peu de détail sur le caractère de votre futur médecin...

De nos jours,
Dans une chambre d’hotel d’Atlas Park

« JE M ENNUIE !!! »

Hurla la légiste, affalée sur un divan. Oui, elle s’ennuyait. La seule chose que Keith et elle pouvait faire en ce moment, c’était d’attendre…Surtout elle…Keith lui…S’occupait des trucs administratif chiant à mourir ou alors il dépensait ( encore ) l’argent au jeu. L’un ou l’autre, les journées se faisaient de plus en plus longue depuis le jour où ils avaient rencontré un gars qui bossait pour la Diamond Corp.

Travaillant malgré tout dans l’hopital du coin à titre provisoire, elle était arrivée en retard à ce fameux « rendez-vous », Keith lui avait téléphoné un peu tard pour la prévenir et le temps de finir la paperasse elle était arrivée avec le dossier de Linde quasi à la fin de cet entrevu. Cependant, elle pensait avoir fait mouche en montrant les photos affreuses des victimes mutilées par cet enfoiré. En y repensant, elle avait peut-être été un peu fort mais en même temps, était-ce de sa faute si cet employé avait pas le cœur bien accroché ?

Elle se leva du divan, se dirigeant vers la fenêtre qu’elle ouvrit avant de chercher dans un des pantalons de son mari un paquet de cigarette qu’il aurait très certainement oublier. Bingo…Elle ouvrit le paquet, tira l’une des tiges de tabac et l’alluma. Elle ne fumait plus depuis sa grossesse mais mon dieu, ici, la fenêtre ouverte…Ca ne ferait de mal qu’à elle. S’approchant du bord de la dite fenêtre, elle regarda la rue, observant au loin dans une ruelle le fauchage d’un sac à main. Oui, elle aurait pu réagir mais à vrai dire elle n’en avait pas l’envie d’une, de deux…Elle n’était pas sur que ses leçons dans l’utilisation d’arme à feu qu’elle a eu avec son mari soit du gout des forces de l’ordre du coin…


« En parlant de l’arc... »

Madison ne pouvait s’empêcher de rire en les voyant au loin. Sérieusement…Pourquoi les agents de l’ARC, sensé être respecté de tous et de toutes, s’entêtait à porter des fringues pareil ? Détournant les yeux de la rue, elle souffla la fumée qu’elle venait d’inspiré, s’avançant dans le petit salon, elle posa la cigarette dans le cendrier. Habillé, coiffé…Sortir…Ca lui ferait du bien et ça lui passerait le temps. Attrapant son sac elle se dirigea dehors…Laissant derrière elle la cigarette se consumer seule dans le cendrier.

Elle inspira profondément faisant quelque pas pour…Prendre sa voiture…Oui, faire un tour ne signifiait pas forcément de le faire à pied. Elle mit le contact, et directement la radio avant de prendre la route. Changeant à tout les ‘’stop’’ et autre carrefour la station de radio jusqu’à ce qu’elle eut trouver le bonheur. Elle tapota en rythme sur le volant tout en balançant légèrement la tête sur le même rythme.


« We're talking away »

Que serait une balade en voiture sans chant ?
http://www.youtube.com/watch?v=b9p6XkrXvnY

Chantant donc sans aucun retenue ( elle était toute seule après tout ) elle ne fit pas réellement attention à la route. Fort heureusement, aucun accident eut lieu jusqu'à l’arrêt de la voiture face à un centre commercial…Le premier qu’elle avait trouver…

Plusieurs longues minutes ( heureS ) elle reprit route vers l’hotel, des sacs dans le coffres. Remontant jusqu’à la chambre…Celle-ci semblait avoir trouver de quoi s’occuper, cherchant la dite boite qu’elle venait d’acheter qu’elle alla dans la salle de bain…Entendant l’arrivé de son mari elle cria :


« NE RENTRE PAS ! C’est une surprise ! »

De très longues minutes plus tard, la jeune femme sortie de la salle de bain…Nouvelle tenue et surtout…Nouvelle coupe de cheveux…

« Alors…Ca te plait ? OH ! Attend j’ai oublié le détail le plus important. »

Cherchant dans l’un des sacs, elle perfectionna ce nouveau look avec une paire de lunette…Au verre rose…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd'/ Madi
Admin
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Madison Pinkman   Mar 17 Aoû - 17:41

13 aout 2010
Kings Row, Paragon city
23h02


”Oui chéri...Maman pense énormément à toi...Tu es sage avec ta tante ? Et va dormir, c'est plus une heure pour toi"

Elle esquissa un sourire en entendant la voix de son petit garçon lui assurer qu’il était bien, qu'il était sage et qu'il comprenait les raisons pour lesquels elle avait du partir. Après une courte conversation, elle avait fini par demander sa soeur au téléphone...

« Emilie...Mon absence risque d'être beaucoup plus longue que prévue... »
« De quel genre ? »
« Je peux pas vraiment te le dire...Ca c'est pas mal compliquer en chemin mais je te tiens au courant ne t'inquiète pas... »
« Toi ne t'inquiète pas...La gamin est bien ici... »
« Je sais... »
« Fais attention à toi frangine... »
« Promis... »

Elles raccrochèrent sur ces mots. Soupirant, Madison se tourna vers son ordinateur portable, celui-ci contenait toute les informations sur l'affaire...Tout ce dont ils avaient besoin pour pouvoir réfléchir à ce qu'ils allaient faire à présent. C'est alors qu'on frappa à la porte. Curieux à une heure pareil c’était-elle dit. Cela aurait pu être Keith mais Madison savait pertinemment qu'il n'était pas parti sans ses clés et surtout ses entrées étaient rarement aussi discrète.

« Madame Pinkman ? »

Sur l'instant, elle ne répondit pas, cette voix n'était pas celle de son mari, s'approchant, elle jeta un bref coup d'oeil dans le couloir à l'aide du judas...Le costume moulant rouge et blanc ne laissait aucun doute sur la profession des gens qui venait de frapper à sa porte.

« Une minute, je suis pas vraiment en tenue là... »

Quelle connerie son mari avait pu encore faire ? Soupirant, elle ferma son portable, le fourrant directement dans le sac prévu, une seconde valise...Déjà semble-t-il toute prête...Elle se dirigea vers la fenêtre, son coeur battait la chamade alors qu'elle l'ouvrait...

« Madame Pinkman ! Ouvrez ! »

Elle balança le premier sac, passa par la fenêtre...Utilisant l'escalier d'évacuation pour descendre elle pouvait déjà entendre au dessus d'elle les agents bousiller la porte d'entrée. Elle était déjà en bas, s'apprêtant à fuir vers sa voiture. A croire que la chance lui souriait elle arrivait sur le siège avant de la voiture...Le sac de sport derrière, le pc portable à la place du mort...Elle s'apprêtait à mettre le contact quand un homme, venu de nulle part, atterrissait sur le capot de la voiture...
Madison sursauta de surprise, croyant que son coeur allait exploser sur l'instant...Elle prit une seconde pour reprendre ses...esprits.


« MAIS VOUS ETES COMPLETEMENT MALADE ! »

Hurla-t-elle tout en mettant le contact...Elle se mettait déjà en route...L'homme s'accrochant étonnamment bien sur le capot de cette voiture...

« Madame Pinkman, nous avons un mandat d'arrêt contre vous et votre mari... »
« Ah bon ??? Mais là je dois vous avouer que j'ai un autre problème...J'ai un encapé qui refuse littéralement de se bouger du capot de ma voiture...Ce qui rend la conduite assez dangereuse...En plus vous risqueriez de vous blesser... »

Quelque geste plus tard, l'homme se trouvait à présent sur le toit de la voiture...

« Monsieur...Ne m'obligez pas à m'énerver ! »

Continuant sa route, elle ouvrit la boite à gant et y sorti un pistolet...

« Je compte jusqu'à trois ! »

Le fait de ne plus l'entendre ne rassurait guère la mère de famille qui pointa l'arme sur le plafond de la voiture, essayant tant bien que mal de conduire sans se prendre le premier poteau venu.

« UN !...Deux ! TROIS !!! »

Plusieurs coups de feu se firent entendre et sur le rétroviseur elle pouvait voir le corps retomber lourdement sur la route...Une partie d'elle lui ordonnait de s'arrêter, une autre lui disait de continuer, d'autre encore lui sommait de tirer une nouvelle fois pour être sur...Décidant de continuer sa route, elle rangea l'arme sur le siège à côté d'elle et sortit son téléphone portable...

« Mon amour...Je te jure que je vais te tuer... »

Continuant sa route, elle prenait les ruelles, moins de circulation et surtout un peu plus discrète. Alors qu’elle composait une nouvelle fois le numéro de téléphone de son mari, elle fut surprise par l’atterrissage du héro sur son capot…Pour la seconde fois. Sur le coup, la médecin lâcha le téléphone portable, appuyant de toute ces forces sur le frein de la voiture qui s’arrêta net quelque mètre plus loin.

« Madame Pinkman, vous êtes une mère de famille…Soyez raisonnable… »

Décidément, elle était tomber sur le héro le plus patient du monde apparemment. Dommage pour lui, il n’était pas tomber sur une mère de famille réellement raisonnable surtout en pareil situation.

« J’aimerais bien mais vous savez ce que c’est… »

Ne continuant pas sa phrase, Madison avait attrapé le pistolet, le tenant de ses deux mains. Elle le pointait vers cet homme…Tirant à plusieurs reprise jusqu’à ce qu’un simple ‘’clic clic’’ lui rappelle que le chargeur était maintenant vide. Mais l’homme face à elle…Guérissait aussi rapidement qu’il avait été blessé.

« Et merde… »

Elle décida de reprendre la route, dans l’espoir de le faire tomber une nouvelle fois de son capot. Cette fois-ci, ne se gênant pas pour prendre les routes les plus fréquentées…Zigzaguant en priant qu’il ait un équilibre qui laisserait à désirer mais en vint…

« Vous êtes du genre coriace vous ! »

L’homme essayait d’arrêter Madison dans sa course, mais trop occupée à tenir en équilibre sur cette voiture cette lutte acharnée était inutile aussi bien pour l’un que pour l’autre.
Madison vit une lueur d’espoir lorsqu’au loin se dessinait un carrefour, un bref regard sur les feux…Ils étaient rouge…Tant pis…Elle allait tenter le tout pour le tout…


« Vous savez ce qu’on dit…Femme au volant… »

Et à peine avait-elle fini ces mots qu’elle tourna d’un coup sec, tenant d’une main le volant, elle profita pour reprendre l’arme et frapper à coup de crosse sur les doigts qui se maintenait sur le côté de la portière. Cette fois-ci, l’homme lâcha prise…Prenant le plus de vitesse possible. Son cœur battait à tout rompre, elle pouvait l’entendre dans ses oreilles, le sentir au niveau des tempes. Reposant le pistolet décharger près du pc portable…Elle continuait de rouler à toute vitesse, sans vraiment savoir où elle allait maintenant.

« Le pauvre…Il a du avoir mal… »

Murmura-t-elle avec une certaine sincérité déconcertante, elle alluma la radio, reprenant son souffle, calmant les battements de son cœur, elle regardait l’état de la voiture…Plus de vitre avant, et celle de sa portière avait été brisé. Elle avait d’ailleurs quelque coupure au niveau des mains et du visage, rien de bien sérieux ou d’inquiétant à vrai dire.

Dans un désir d’être au calme, elle pénétra dans un parking sous terrain…A l’abris cette fois-ci…


« Dans quel était ils ont mis la voiture…Keith va gueuler… »

Le téléphone retenti, elle sursauta encore…Prenant quelque seconde à se rendre compte qu’il s’agissait de son portable. Elle chercha après, le retrouvant sous le siège…Observant l’écran qui s’illuminait avec le nom de l’appelant : « Keith »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Madison Pinkman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Madison Pinkman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madison Riggs
» Magalie Madison [Annette]
» site de Magalie madison
» Listing My Scene par année
» Au nom de la vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diamond Corp :: DC sur city of heroes (archives) :: Archives :: Backgrounds et libre écriture-
Sauter vers: