base de données
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yamato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kane Decante

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Yamato   Ven 8 Mai - 17:56

Juillet 1986, France
Dans un complexe souterrain, une porte s'ouvre à la volée. Un militaire entre, se mettant au garde-à-vous face aux scientifiques présents. Puis prononce de sa voix rauque.
-"Alors, quels sont les résultats?"
-"Un embryon sur les dix à survécu général." Lui répond l'un des scientifiques.
L'homme lisse sa moustache parfaitement taillée, puis sourit.

-"C'est donc un grand succès! Champagne!" dit le militaire, avant de se mettre à applaudir, suivit par les personnes qui se trouvent là.


Octobre 2007, quelque part au-dessus de la Somalie.
Hors de portée des radars, un avion survole une zone. A l'intérieur, un militaire aux cheveux et à la moustache grisonnante, ouvre la trappe d'une capsule.
-"Yamato..." dit-il à la personne se trouvant dedans. "Ta mission est de nettoyer complètement ce petit village, il y a une trentaine de personne, et un char. Les pirates sont devenus trop ennuyeux dans cette zone et l'armée ne peut intervenir sans avoir de problèmes avec l'O.N.U., ce genre de chose..."
Un long soupir se fait entendre.
-"Par conséquent...tu sais quoi faire. Carte blanche." Puis il chuchote plus bas, pour n'être entendu que de Yamato, "Rose Sanglante." Puis il hausse le ton, tandis que des rires retentissent. "Bien, lâchez la capsule, ramassage dans une heure!"
Le militaire observe la capsule se faire propulser hors de l'avion, un sourire mauvais aux lèvres.
Au sol, dans un petit village en bordure de la mer, ou plutôt un village fortifié, la curiosité bats son plein suite à un objet qui s'approche à grande vitesse. Quelques pirates tirent avec leurs armes sur l'objet, puis on vite la présence d'esprit de se mettre à l'abri lorsqu'elle s'écrase au sol dans un bruit assourdissant. La capsule s'ouvre, mais il est difficile de voir à cause des nuages de sable qui s'élèvent. Peut importe, les hommes tirent. Bruit d'impact. Petit à petit, les nuages retombent au sol, et les coups de feu cessent. L'ombre devient un homme, jeune, le débardeur troué à cause des balles. Mais lui est bien debout, un sourire macabre aux lèvres et une lueur malsaine dans le regard. A nouveau une salve de balles qui ne le font même pas broncher. Il fait craquer sa nuque, puis d'un bond saute sur le toit d'une des maisons de fortune. Les pirates s'affolent, se demandant si ils n'ont pas vu un fantôme. Ils sont ramenés à la réalité par un cri déchirant, puis l'un des hommes reçoit un objet à toute vitesse sur la tête, lui brisant d'un coup la nuque. Les pirates se regardent interloqués, et se mettent à jurer lorsqu'ils se rendent compte que l'objet en question est un enfant. Les tirent fusent de partout, d'autre entrent dans un char volé, tirant un obus en direction de la maison qui explose, avec ceux qui étaient encore dedans. La panique dans les rangs est palpable, et les nuages de sable s'élèvent à nouveau, et ce n'est pas les cris et les râles d'agonie des pirates qui disparaissent et s'envolent dans les airs avant de s'écraser au sol qui les rassurent. Rapidement, il ne reste plus que des ruines du village, le char tirant n'importe où. Le sable se dissipe, et l'un des hommes ouvre l'écoutille du char pour voir si l'homme est toujours là. Aucune trace, de la tôle explosé et des cadavres partout. Il commence à se réjouir, sans voir qu'au-dessus de lui, dans les airs, la mort va lui tomber dessus. Yamato atterrit sur le char et attrape l'homme par les bras, le soulevant. Puis lui arrache les bras d'un coup sec avant de les jeter. L'homme hurle, mais empêche ceux qui conduisent le char de voir ce qu'il se passe. D'un même geste, Yamato écarte la mâchoire du pirate et lui fait avaler deux grenades qu'il dégoupille, puis saute plusieurs de mètres en arrière, sa bombe humaine explosant avec le pirate restant dans le char. Un sourire aux lèvres, Yamato contemple son carnage, puis se met à rire. Il attrape un pirate agonisant au sol, puis joue avec lui, lui brisant les os, un par un, avant de lui broyer le crâne entre l'une de ses mains. Il tombe soudain au sol, se convulsant. Derrière lui, le militaire à la moustache grisonnante, avec un stun-gun modifié. Des militaires prennent Yamato qu'ils font monter dans un hélicoptère caché un peu plus loin, tandis que l'homme soupire.

-"On ne peut pas parler de frappe chirurgicale...mon arme est un vrai boucher, hahaha!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kane Decante

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Yamato   Sam 16 Mai - 5:00

Janvier 2009, dans une banque de la région parisienne.

-"Bien sûr madame, votre argent est entre de bonnes mains. Merci de faire confiance aux banques Crédit Agricool. Personne suivante s'il vous plait?"
Kane s'avança, deux sacs de sport sur l'épaule.
-"Oui bonjour monsieur, c'est pour un retrait." prononça Kane, sortant sa carte d'identité. L'homme avança sa tête pour la lire.
-"Combien voulez vous retirer monsieur...humm..Decante?" lui demanda t'il. Kane traversa la vitre avec son bras et projeta le banquier derrière lui.
-"Un gros retrait je pense, héhéhéhé."
L'alarme retentit, la panique chez les autres clients éclate et tout le monde se presse pour sortir de la banque, contrairement aux deux types de la sécurité qui s'avance doucement vers Kane, prêt à dégainer. Kane leur sourit, puis fait mine de sortir une arme de la poche intérieur de sa veste. Les coups de feu retentissent sous le regard amusé du jeune mutant, qui prend la parole.
-"Mauvais jour, hein?" Et il se jette aussitôt sur le garde à sa droite, lui fracassant le crâne d'un coup de boule. Il s'empare de l'arme de ce dernier et vide le chargeur sur le garde restant. Il jette le pistolet, puis se dirige vers le coffre.

-"Bon, comment je vais m'y prendre alors..." dit-il en faisant craquer ses poings. "Ha! Je sais! Comme d'habitude!" Et joint aussitôt le geste à la parole en enfonçant ses poing dans la porte blindée, puis déchire le métal pour se faire une entrée. Il entre, puis ressort peu après avec ses sacs remplis d'euros, sourire aux lèvres. Alors qu'il revient vers l'entrée, un couteau volant coupe la lanière de son sac de sport qui tombe au sol. Surpris, il ne voit pas l'ombre se faufiler derrière lui jeter une graine, qui lui entravent les mains. A sa grande surprise, lui font maintenant face un homme vêtu tel un mousquetaire, et un homme avec pleins de fleurs dans les cheveux. Celui avec les fleurs s'approche de Kane, se pensant en sécurité. Celui avec le chapeau prend la parole.
-"Alors mécréant! Rend toi et il ne te sera fait aucun mal!"
Kane hausse un sourcil.
-"Et vous êtes qui vous?" leur demanda t'il, l'autre lui répond
-"Je suis le Mousquetaire de la Justice, et lui mon fidèle compagnon, Super-Fleuriste!"
-"Jamais entendu parler..."Bâille Kane. L'autre s'empourpre et dit un peu plus bas.
-"Oui enfin, on débute...Bref! Rend toi!"

Kane se met à ricaner. "Des nouveaux hein...alors un conseil...n'assumez pas que ma super force n'est que dans mes bras."
D'un seul coup, Kane frappe avec une de ses jambes dans celle de Super-Fleuriste, et la puissance du coup est telle qu'il lui arrache presque la jambe. Il libère ses bras, se rapprochant du mousquetaire qui fait mouliner ses fleurets. Qui se cassent contre le torse de Kane. Ce dernier l'attrape par le col, et commence à faire tournoyer son bras, puis hurle.
-"457 millimeters STRIKE!" Et frappe l'homme au menton. Le choc est tellement fort que le son se répercute dans toute la pièce, tandis que la tête du mousquetaire se détache du reste de son corps et traverse le plafond tel un boulet de canon. Kane lâche le corps encore agité de soubresaut, puis sort de la banque, saute et se sert d'une voiture de police comme d'un tremplin pour attendre le toit d'un bâtiment de l'autre côté de la rue, avant de disparaître dans l'horizon, bondissant de toit en toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yamato
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Au cœur du Yamato" de Aki Shimazaki (Pentalogie)
» Marine Impériale Japonaise (WWII)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diamond Corp :: DC sur city of heroes (archives) :: Archives :: Backgrounds et libre écriture-
Sauter vers: